Associations | | 12/11
Réagir Par

A Créteil, l’épicerie coopérative Coop’Cot trace sa route

A Créteil, l’épicerie coopérative Coop’Cot trace sa route © Raphaël Bernard

Circuits courts, prix abordables, lien social… Tel est le principe de l’épicerie coopérative Coop’Cot ouverte en octobre 2020 à Créteil, après plusieurs années de préparatifs. 150 foyers s’y étaient engagés il y a un an, ils sont aujourd’hui 262. Une semaine portes ouvertes y est organisée à partir du 23 novembre. En attendant, petit retour d’expérience.

Jus de pommes bio, bière artisanale, formage, volaille des bords de Sèvre, miel de l’Essonne, fruits et légumes, produits d’entretien… Il ne manque rien chez Coop’cot. Nichée dans un recoin au premier étage de la galerie commerciale de l’Échat, l’épicerie a fait une place pour chaque chose sur une petite centaine de mètres carrés.

“L’année dernière, on ne trouvait pas de tout. Maintenant, je fais 80% de mes courses ici”, témoigne Michèle Langot, inscrite depuis le lancement de l’épicerie coopérative.

Dans le sillon des nouveaux magasins coopératifs français comme La Louve à Paris, l’épicerie associative organise son approvisionnement essentiellement auprès des producteurs, et les clients ne sont pas seulement consommateurs mais aussi largement acteurs. Pour y faire ses courses, il faut en effet être adhérent de la coopérative et, au-delà de la cotisation annuelle de 15€, donner trois heures de son temps chaque mois pour aider dans les rayons. La marge, de seulement 23%, permet de financer fonctionnement de la structure et ses investissements.

L’idée a germé il y a quelques années dans la tête de deux enseignantes rejointes dans leur projet par la tante de l’une d’entre elles, après avoir vu le film Foodcup. Objectif: proposer une offre de produits en circuit court bon marché dans un quartier populaire. Ensuite, il a fallu de nombreuses réunions de préparation pour mobiliser les citoyens, leur expliquer le projet, trouver un local, financer le début de l’aventure, s’entourer de partenaires… Le projet est notamment soutenu par la ville, le territoire, le département, Val-de-Marne actif pour l’initiative, le BGA Adil…

Pour rappel, lire :
A Créteil l’Echat, le supermarché coopératif Coop’Cot a éclos
Coop’Cot : elles planchent sur un supermarché coopératif en Val-de-Marne
Val-de-Marne: le futur supermarché coopératif Coop’Cot se précise

“Nos produits sont globalement moins chers que ceux des grandes enseignes comme BioCoop ou Naturalia. Le panier du consommateur moyen s’élève à environ 130-160€ par mois”, indique Anne Courtel, l’une des trois co-fondatrices. Sur chaque produit, une étiquette fluo détaille le nom du producteur ainsi que sa distance à l’épicerie. “Ici, c’est un lieu pour opérer une reconnexion entre le consommateur et le producteur. L’idée, c’est de les inciter à mettre leur argent dans produits de ce type plutôt que dans un jean, par exemple“, développe Anne Courtel.

Malgré les confinements et couvre-feux liés à la crise sanitaire, la coopérative a tenu bon. “Beaucoup venaient parce que nous représentions une bulle d’air à un moment où on ne pouvait plus rien faire”, se souvient la cofondatrice. Aujourd’hui, l’épicerie, qui a commencé avec 150 adhérents, en compte 262, au rythme de 8 à 10 nouveaux adhérents chaque mois. L’objectif est d’atteindre les 400 adhérents pour pouvoir augmenter l’amplitude horaire disponible et aller au-delà de la vingtaine d’heures actuelles. “Plus on sera, plus on pourra ouvrir“, résume Anne Courtel.

Mur de présentation des producteurs

Attention spéciale pour les étudiants

Pour se faire connaître et participer à la vie locale, la coopérative participe à de nombreux événements cristoliens, en tenant des stands pour expliquer le projet, et communique sur les réseaux sociaux. L’association s’est aussi rapprochée de l’université de Créteil (Upec) et a mis en place des réductions pour les étudiants, subventionnées par un appel à projet de la fondation étudiants doivent donner trois heures de leur temps chaque mois mais ils peuvent adhérer gratuitement la première année et ils payent leurs produits au prix coûtant. “Un panier de 50€ reviendra donc à 42€ pour un étudiant”, détaille Anne Courtel. Pour l’heure, quatre étudiants se sont engagés dans l’association.

Prochain défi : le rayon vrac

Après ce premier anniversaire, le nouveau défi de l’association est de s’équiper d’un rayon vrac de riz, pâtes, céréales, noix… pour limiter les emballages qui se retrouvent à la poubelle et permettre aux adhérents de ne prendre que la quantité dont ils ont besoin. Un investissement estimé à 9 000 euros que les coopérateurs ont commencé à financer en lançant une cagnotte en ligne.

Voir la cagnotte

Semaine portes ouvertes du 23 au 28 novembre

Dans le cadre du mois de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), l’association organise une semaine portes ouvertes pour tous afin de faire découvrir les produits et le principe.

Adresse : 92 avenue du Général Leclerc, 1er étage de la galerie commercial de l’Échat, 94000 Créteil
Horaires : le mardi de 17h à 19h30, le mercredi de 10h30 à 12h30 et de 15h à 19h30, le vendredi de 15h à 19h30, le samedi de 10h à 17h, le dimanche de 10h30 à 12h30.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour A Créteil, l’épicerie coopérative Coop’Cot trace sa route
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi