En bref | Paris | 14/09
Réagir Par

A Paris, l’Arc de Triomphe empaqueté

A Paris, l’Arc de Triomphe empaqueté © Pierre-André Pelaz

Pour déployer les 25 000 m2 de tissus argentés, il aura fallu 95 cordistes et trois semaines de travail préparatoire. L’œuvre éphémère, qui sera inaugurée samedi 18 septembre, sera visible jusqu’au 3 octobre

Plus de 35 ans après l’empaquetage du Pont-Neuf, le projet fou imaginé par l’artiste Christo (de son complet Christo Vladimiroc Javacheff), décédé le 31 mai 2020 a finalement vu le jour. Sous le regard ébahi des passants, une équipe de 95 cordistes s’affaire depuis dimanche, pour empaqueter l’Arc de Triomphe, l’un des monuments les plus visité de la capitale. Avant son inauguration, ils devront également dérouler 3 000 mètres de corde rouge. Coût de l’opération: 14 millions d’euros financés par des ventes aux enchères d’œuvres réalisés ou achetées par Christo.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags art,
Cet article est publié dans
Aucun commentaire pour A Paris, l’Arc de Triomphe empaqueté
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi