Grève | | 06/12/2021
Réagir Par

Alfortville: le nouveau piquet de grève des travailleurs sans papiers évacué

Alfortville: le nouveau piquet de grève des travailleurs sans papiers évacué © 2019

Alors qu’une occupation devant l’agence Chronopost d’Alfortville, destinée à réclamer la régularisation de travailleurs sans papiers employés par des sous-traitants, avait duré sept mois en 2019 avant la régularisation d’une trentaine de personnes, l’installation d’un nouveau pique de grève ce vendredi dernier a été immédiatement évacuée.

Le rassemblement de plusieurs dizaines de personnes devant l’agence, démarré à 10h30, a été évacué vers 13 heures par la police. Il s’agissait cette fois de défendre des travailleurs sans-papiers employés par un sous-traitant d’une filiale de La Poste en Essonne (DPD à Coudray-Montceaux) dont les contrats ont été interrompus.

Cette filiale à 100% de La Poste sous-traite ses activités colis, dans ses locaux, à des opérateurs qui eux même sous-traitent en permanence l’embauche de travailleurs sans- papiers sur les chantiers de production, dénonce le collectif Sud Solidaires, Solidaires 94 et le collectif des travailleurs sans papiers de Vitry-sur-Seine. “Ce système est toujours en place, malgré la victoire de la lutte précédente, qui a permis d’imposer la régularisation de 27 grévistes à Chronopost Alfortville, ainsi que de 46 travailleurs d’autres entreprises venues en soutien à cette lutte”, poursuit l’intersyndicale qui prévoit un nouveau piquet de grève dès ce mardi matin.

Lire :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Alfortville: le nouveau piquet de grève des travailleurs sans papiers évacué
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi