Publicité
Publicité : Welcome94 - l'énergie d'entreprendre
Urbanisme | | 04/05
Réagir Par

Alfortville : l’ex-championne malvoyante en guerre contre les trottoirs non accessibles

Alfortville : l’ex-championne malvoyante en guerre contre les trottoirs non accessibles © Fb

Jeune retraitée, Luzia Cavajani, malvoyante, a bien l’intention de ne plus rien laisser passer en matière d’urbanisme non accessible et en a fait démonstration ce week-end en fustigeant sur les réseaux sociaux les trottoirs tout neufs de la place Carnot à Alfortville.

Depuis quelques années, la vieille halle du marché de cette place, aussi appelée Achtarak, a été détruite pour laisser place à un projet immobilier avec commerces en rez-de-chaussée et une place toute neuve. Alors que les travaux touchent bientôt à leur fin, des riverains ont fait l’amer constat ce week-end que les trottoirs n’étaient pas accessibles.

Luzia Cavajani, 57 ans, malvoyante, en a fait l’expérience ce samedi matin pour aller acheter des oranges portugaise sur le petit marché forain, et a partagé sa colère sur Facebook, déclenchant le buzz pour le week-end. “C’est honteux, je m’y suis tordue la cheville. Surtout, j’ai pensé aux personnes en fauteuil roulant pour qui l’obstacle serait infranchissable et qui seraient obligées de circuler sur la chaussée”, explique-t-elle.

Pas fini et déjà choquent Les normes d’accessibilité PMR ont pour but d’améliorer l’égalité des droits et d’augmenter le…

Publiée par Luzia Cavajani sur Samedi 1 mai 2021

Cette ancienne championne de tandem handisport installée à Alfortville depuis une vingtaine d’années réservait jusqu’à maintenant son franc-parler, mais depuis qu’elle a fait valoir ses droits à la retraite, elle n’hésite plus à utiliser son réseau social pour épingler des projets urbanistiques non-adaptés, voire dangereux, à la fois pour les personnes à mobilité réduite, mais aussi tous les usagers de l’espace public.

“A chaque fois qu’il y a un nouveau projet, je me fais décrire le visuel, et je transmets mes observations à la mairie. J’avais prévenu par exemple, lors de la livraison de la médiathèque dont la rampe n’a été installée qu’à posteriori ! J’ai été élue à un comité du quartier mais mes remarques m’ont attirée des insultes. On m’a suggérée de déménager. Face à ce manque de respect, maintenant que j’ai du temps, j’ai décidé d’être procédurière et de voir s’il n’y a pas quelque chose à faire avec des avocats”, explique l’ancienne championne.

Une rampe transitoire puis une chaussée surélevée à venir

En mairie, la réaction ne s’est pas faite attendre. “Dès ce mardi, nous allons installer une rampe provisoire afin de permettre aux personnes à mobilité réduite de pouvoir monter sur ces trottoirs. Mais l’objectif final, d’ici juin, est d’installer sur la chaussée des plateaux surélevés pour faire ralentir les automobilistes. A terme, les trottoirs seront donc à niveau avec la chaussée et accessibles”, explique-t-on au cabinet du maire Luc Carvounas.

Pour Luzia, la réponse n’est pas satisfaisante. “Une planche en pente n’est pas très sécurisant”, estime-t-elle. L’ancienne athlète de haut-niveau, qui précise ne pas vouloir “faire de la politique” entend en tout cas bien poursuivre sa veille des aménagements non-accessibles à Alfortville.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Alfortville : l’ex-championne malvoyante en guerre contre les trottoirs non accessibles
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi