Economie | | 05/11/2021
Réagir Par

Arcueil: Eric Le Méné champion du Lépine avec son distributeur de gel hydroalcoolique

Arcueil: Eric Le Méné champion du Lépine avec son distributeur de gel hydroalcoolique
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Eric Le Méné, ingénieur et architecte vivant à Arcueil, a été récompensé dimanche dernier du grand prix du Sénat, l’équivalent de la deuxième place du concours Lépine 2021. Il y a présenté un distributeur de gel hydroalcoolique innovant.

Lieux publics, grandes gares, services publics, centres commerciaux… ces derniers mois, des totems distributeurs de gel hydroalcoolique ont été déployés pour favoriser la désinfection régulière des mains. Une partie d’entre eux ont été conçus par l’Arcueillais Eric Le Méné.

Lorsque l’épidémie de coronavirus a commencé, l’ingénieur architecte rentrait d’aller présenter une imprimante 3D pour béton à l’académie des arts de Berlin. Et c’est dans son garage, pendant le confinement, qu’il a commencé à bricoler un prototype de distributeur de gel hydroalcoolique. “Je l’ai mis sur un site de commerce en ligne et cela a tout de suite généré de l’intérêt alors j’ai créé mon entreprise courant mai 2020 puis je me suis lancé dans de longues heures de travail pour passer à quelque chose de solide. J’ai pris contact avec des tôliers et des électroniciens puis les premiers clients ont commencé à arriver. La Cité des sciences de la Villette, des mairies, un cirque, un curé… J’ai pu les livrer dès septembre”, résume l’inventeur qui a à l’époque bénéficié de premiers retours médiatiques.

Alors qu’il pensait refermer cette parenthèse, la deuxième vague et son reconfinement l’ont renvoyé dans son atelier pour améliorer le dispositif avec les premiers retours d’expérience.

Se servir de gel sans s’arrêter de marcher

“J’ai pu voir ce qui existait notamment dans les gares et stations de métro. Il faut marquer le pas devant ces bornes, bien mettre ses mains dedans, ça n’est pas simple. J’ai donc réfléchi à une façon de pouvoir distribuer le gel à la vitesse de la marche, pour ne pas avoir à interrompre le flux”, poursuit-il. Une problématique résolue en installant un détecteur de présence de la mains qui déclenche le spray. Une alternative aux systèmes actionnés par une pédale ou une pompe, ainsi qu’aux gels versés par gravité.

Récompensé du grand prix du Sénat au concours Lépine 2021, Eric Le Mené prospecte désormais des fabricants en France et a ouvert le capital de sa société à des associés capables de lui apporter leur expertise dans les domaines administratifs et financiers pour accompagner sa croissance. “L’objectif est de sécuriser les ventes. J’ai eu des contacts avec des grandes entreprises au protocole sanitaire rigoureux qui m’ont expliqué que notre distributeur correspondait à leurs besoins”, se projette-t-il.

Lire aussi :

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Les syndicats enseignants organisent des rassemblements ces mercredi et jeudi en Val-de-Marne
Le Val-de-Marne prend un nouvel arrêté plus ciblé et restreint pour le port du masque en extérieur
Ile-de-France: 82% des lits de soins intensifs occupés par des patients Covid
Proxénétisme sur mineures au bois de Vincennes: réquisitoire renvoyé pour cause de Covid
A Bobigny, profs et parents d’élèves de Seine-Saint-Denis dénoncent un abandon
Covid à l’école: 3500 élèves et 800 personnels positifs dans l’Académie de Créteil
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Un commentaire pour Arcueil: Eric Le Méné champion du Lépine avec son distributeur de gel hydroalcoolique
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi