Logements | | 28/10
Réagir Par

Arcueil: la maison intergénérationnelle d’Aspasie ouvrira en 2023

Arcueil: la maison intergénérationnelle d’Aspasie ouvrira en 2023 © Fb

A Arcueil, Habitat et Humanisme s’apprête à ouvrir une maison intergénérationnelle de 22 logements destinés à des seniors, des jeunes en insertion professionnelle et des familles.

Dans le bas d’Arcueil, entre la Maison des gardes et deux barres d’immeubles, commence à s’élever un nouveau bâtiment dont on ne voit pour l’instant que les murs du premier étage. Ce projet de Maison d’Aspasie, né il y a une dizaine d’années et porté par le bailleur Habitat et Humanisme devrait ouvrir début 2023. Il accueillera 22 logements de 1 à 4 pièces ainsi qu’une salle commune et un jardin.

Au départ, la municipalité souhaitait diversifier son offre de logements à destination des personnes âgées mais la cohabitation de plusieurs générations de locataires s’est finalement imposée. “Nous refusons cette société de solitude où les plus fragiles se retrouvent tout seuls face à leurs difficultés. La mixité des publics est fondamentale. C’est cet équilibre des force qui doit favoriser les échanges et les moments de convivialité entre les habitants. Nous comptons également sur la participation de bénévoles locaux dans la vie du collectif pour l’animer”, explique Bernard Devert, le président d’Habitat et Humanisme.

Côté foncier, la ville a acquis l’ancienne agence Pôle emploi pour la céder au bailleur. “Il était important pour nous que ce projet s’intègre parfaitement à l’environnement de ce quartier déjà très densifié, insiste le maire écologiste, Christian Métairie.

La future Maison d’Aspasie

La future maison a été prénommée Aspasie en hommage à Aspasie Jannet, dernière propriétaire du château-vieux (aujourd’hui Maison des Gardes), présidente de la Croix-Rouge locale et femme de Jules Caron, maire de la commune à la fin du XIXe siècle. Elle a été co-financé par des partenaires publics et privés (Caisse des dépôts et consignations, caisse nationale de l’assurance vieillesse, région Île-de-France, département du Val-de-Marne, DRIHL du Val-de-Marne, syndicat d’action foncière du Val-de-Marne, ville d’Arcueil, Altarea Cogedim et Vinci).

Pour Habitat et Humanisme, ce n’est pas une première. Le bailleur produit et gère des résidences intergénérationnelles depuis une quinzaine d’années en aligne une vingtaine en France dont la moitié en Île-de-France.

Présence de jeunes enfants avec les familles monoparentales, parents isolés, jeunes actifs, personnes âgées. La mixité des publics et la mise en place d’une organisation encadrée permet à l’ensemble des habitants d’être à la fois contributeurs et bénéficiaires d’une dynamique particulièrement propice à l’insertion de chacun : sentiment d’utilité, rupture de l’isolement, échanges d’expérience et solidarités de voisinage,…”, explique le bailleur.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Arcueil: la maison intergénérationnelle d’Aspasie ouvrira en 2023
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi