Entreprises | Val-de-Marne | 26/10
Réagir Par

C’est parti pour les élections à la CCI du Val-de-Marne

C’est parti pour les élections à la CCI du Val-de-Marne © CD

Tous les entrepreneurs (commerces, industrie, services) sont invités à voter pour leurs représentants à la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) à partir de ce mercredi 27 octobre jusqu’au mardi 9 novembre. Explications, mode d’emploi et programmes des candidats en Val-de-Marne.

Les élections permettront à la fois de désigner les représentants à la CCI Paris Ile-de-France et dans les chambres départementales pour un mandat de cinq ans. Dans le Val-de-Marne, Gérard Delmas, président sortant, est candidat à sa succession. Il mène la liste Ensemble pour le Val-de-Marne, présentée par l’union Medef, CPME et Indépendants. A côté, Frédéric Lamprecht, élu sortant également, présente la liste de la CNDI (Coordination nationale des indépendants) dans le collège des moins de 9 salariés, catégories commerce et services.

© CD

La maison des entreprises

Présidée par un conseil de chefs et cheffes d’entreprises, la Chambre de commerce et d’industrie accompagne toutes les entreprises à toutes les étapes de leur développement, depuis le projet jusqu’à son expansion internationale ou sa retransmission, en passant par les moments difficiles. Réseautage, financement, recrutement, commercialisation, communication, innovation, export… tous les aspects de l’entrepreneuriat font l’objet de formations, conseils, séminaires et webinaires, clubs, événements… Pendant la crise sanitaire par exemple, la CCI a directement appelé des entreprises pour mesure les difficultés.

 La CCI travaille aussi à l’ancrage territorial des entreprises et à la promotion du territoire, en partenariat avec les collectivités locales (aide à la définition des PLUI, fédération des clubs d’entreprises, diagnostics, encouragement au développement digital des commerces…). Elle dispose elle-même de pépinières (Rungis and Co et Villejuif Biopark en Val-de-Marne) pour accompagner les jeunes pousses et d’écoles pour former les professionnels. En Val-de-Marne, la CCI de Créteil a aussi développé un tiers-lieu dans ses locaux pour permettre aux entrepreneurs de se réunir ou se poser entre deux rendez-vous. La Chambre joue également un rôle de représentation et de défense des intérêts des entreprises et participe aux grandes réflexions sur le devenir du territoire. Récemment, la CCI du Val-de-Marne s’est notamment impliquée dans le devenir de l’usine Renault de Choisy-le-Roi.

En Ile-de-France, la CCI régionale représente 840 000 entreprises.  Pour mener à bien ses missions, la CCI dispose de 400 conseillers au niveau régional et de 130 experts. Elle est financée à la fois par une fiscalité des entreprises et par ses prestations.

Mode d’emploi
3 collèges : service, industrie, commerce
Les élections s’effectuent en effet par collège, avec trois collèges thématiques (commerces, industrie et services) et dans chacun d’eux deux sections, une pour les moins de 9 salariés, l’autre à partir de 10, sauf pour l’Industrie qui départage ses sections entre les moins de 19 salariés et les autres.
24 sièges à pourvoir en Val-de-Marne
La CCI du Val-de-Marne dispose de 24 sièges dont 12 pour les services, 8 pour les commerces et 4 pour l’industrie.
Scrutin plurinominal et non par liste
Le scrutin est plurinominal majoritaire à un tour. Les électeurs votent pour des candidats se présentant de manière individuelle, isolés ou groupés, et non des listes. Ce scrutin permet donc de panacher des candidats issus de “listes” différentes. Les candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix sont élus.
Vote mode d’emploi
Le vote peut s’effectuer en ligne, du 27 octobre au 9 novembre inclus.
Lien vers la plate-forme de vote

Gérard Delmas, candidat à sa réélection

© CD

Président depuis 2010, Gérard Delmas, qui a fait carrière dans le monde du livre, de la librairie et l’imprimerie, se présente pour un nouveau mandat, soutenu par l’union CPME, Medef et indépendants. “Ce mandat a été vraiment particulier, marqué d’abord par les grèves puis la crise des gilets jaunes et ensuite la crise sanitaire liée au coronavirus”, témoigne-t-il. A ces crises majeures, convient-il d’ajouter les diminutions de financement des CCI. “Mais nous avons réussi à tenir les activités et renforcer certaines actions. Nous avons repositionné la chambre comme intermédiaire entre les acteurs du territoire et les entreprises”, insiste le président.

A chaque tempête, il a fallu accompagner les entreprises pour passer le cap. “Ces bouleversements ont obligé les entreprises à changer de modèle et notamment à se tourner vers le numérique. Les entreprises qui ont intégré le digital s’en sont beaucoup mieux sorties. La Chambre a été très proactive pour les accompagner sur ces sujets avec ses différents programmes et webinaires. La CCI du Val-de-Marne est du reste cheffe de file de la région pour le digital”, reprend le patron de la CCI. Si les confinements successifs relèvent désormais du passé, les turbulences risquent encore de demeurer un moment car ce-sont maintenant les aides qui vont s’arrêter. Un nouveau cap à franchir pour les entreprises les plus touchées.

Candidat à un nouveau mandat, le président sortant entend poursuivre les programmes déjà engagés et la valorisation des filières particulièrement présentes dans le département comme la santé, l’agroalimentaire et la logistique. Un investissement dans ces filières qui s’est matérialisé par la création de pépinières dédiées comme Rungis and Co en partenariat avec la Semmaris, pour encourager les jeunes pousses de l’agroalimentaire, ou Villejuif Biopark pour la filière biomédicale. Car pour attirer les entreprises et les garder sur le territoire, il faut créer des conditions d’accueil favorable. “Le Val-de-Marne dispose d’un cadre de vie fabuleux et concentre le plus de créations d’entreprises, le défi est de faire rester ces entreprises dans le département lorsqu’elles grandissent.”

Un travail qui passe notamment par le foncier. Le président sortant de la CCI veut notamment travailler à la rénovation des zac vieillissantes du territoire, avec pour démarrer un état des lieux de la situation. La Chambre sa aussi commencé à s’impliquer dans un dossier de réindustrialisation phare, dans le cadre de la fermeture de l’usine Renault de Choisy-le-Roi. “Ce sera l’un des gros dossiers de la mandature à venir, avec un très beau projet autour de l’économie circulaire mené par la ville”, explique Gérard Delmas.

Côté commerces, la CCI développé ces dernières années des actions sur le digital avec les villes, pour évangéliser tous les atouts du numérique auprès des petits commerçants, et lancé récemment un réseau des managers de centre-ville pour professionnaliser le développement du commerce. Pour le président Gérard Delmas, il y aussi un enjeu de “maîtrise du foncier par les villes” pour favoriser l’installation de commerces variés, tout en ayant une approche précise et réaliste des attentes et du potentiel. “Mais les 47 villes du Val-de-Marne méritent du commerce.”

Voir la profession de fois de la liste Unipec portée par Gérard Delmas

Frédéric Lamprecht défend les petits indépendants

© CD

L’autre liste présente dans la région est celle de la Coordination nationale des indépendants (CNDI), uniquement présente dans les collèges des entreprises de moins de 9 salariés, catégories commerces et services. En Val-de-Marne, elle est menée par Frédéric Lamprecht, déjà élu minoritaire en 2016, et fondateur de L’Explorateur des métiers, un portail d’aide à l’orientation grâce à des reportages en situation.

Elu minoritaire mais pas dans l’opposition. En 2016, la majorité menée par Gérard Delmas a ouvert l’exécutif aux deux élus de la liste minoritaire dans l’équipe pour travailler ensemble sitôt l’élection terminée.

“Notre objectif est d’améliorer le quotidien des petits entrepreneurs indépendants. Dans le Val-de-Marne, il y a 96% de TPE”, rappelle Frédéric Lamprecht. Faire passer la solitude du petit entrepreneur qui a la tête plongée dans le guidon en permanence, tel est son objectif. “La connexion avec les petits indépendants a été particulièrement nécessaire pendant la crise sanitaire. Via plusieurs boucles Whatsapp de petits indépendants ou commerçants, nous avons pu faire remonter immédiatement l’urgence des situations et notamment les besoins d’accompagner de manière très concrète sur le numérique lorsque tout a fermé”, témoigne-t-il.

De par son métier lié à l’orientation, l’élu s’est particulièrement impliqué dans la relation entreprises écoles jeunesse, en lien avec la Cité des métiers, les missions locales, l’Ecole de la deuxième chance. “Des projets comme Vitawin ont prouvé que les entreprises devraient trouver un langage qui soit compris par l’éducation nationale et inversement”, illustre-t-il. Concernant l’emploi, l’élu souhaite également encourager les clauses sociales d’insertion dans les appels d’offres.

Concernant les actions déjà entreprises par la CCI, le candidat veut travailler à leur ancrage dans le temps. “La difficulté est que beaucoup d’actions sont financées par le Feder (fonds européen) durant un temps limité, l’enjeu est donc de les pérenniser“, explique-t-il. “Pour nous, il est très important de garder des offres gratuites pour permettre un premier niveau d’accès, c’est ce qui fait venir les entreprises à la CCI. Si on passe au tout payant, après on consommera.”

Autre cheval de bataille, le travail sur le développement économique en appui aux communes. “Les villes commencent à avoir de plus en plus d’entrepreneurs mais n’ont pas encore la culture de l’entrepreneuriat alors que cela crée de la richesse. La CCI peut les accompagner en faisant des études, non seulement sur le commerce mais aussi sur les services, la livraison du dernier kilomètre…”, projette le candidat.

Voir la profession de foi de la CNDI portée par Frédéric Lamprecht

Une participation très faible

En 2016, le taux de participation aux élections consulaires a été de 10,37% en France et 4,25% dans le Grand Paris. Un taux extrêmement faible.

Les listes de candidats par collège dans le Val-de-Marne

La liste des candidats menée par l’Union CPME, Medef et Indépendants

Département : 94Catégorie : CommerceSous-catégorie : de 0 à 9 salariés
Nom / prénomRaison socialeCommune d’activitéSiège à pourvoir
DURACHTA StéphaneETABLISSEMENTS LAROCHERUNGISMembre titulaire de la CCIR et membre de la CCID
AUDER ElisabethSERVICOMSAINT-MAUR-DES-FOSSESMembre suppléant de la CCIR et membre de la CCID
CARRE PhilippeSON VIDEO DISTRIBUTIONCHAMPIGNY-SUR-MARNEMembre de la CCID
GRKACHARIAN AsmikPHARMACIE TCHAPARIAN SELARLCACHANMembre de la CCID
Département : 94Catégorie : CommerceSous-catégorie : de 10 salariés et plus
Nom / prénomRaison socialeCommune d’activitéSiège à pourvoir
ABRAMCZYK ShaoulHALLES MANDARRUNGISMembre titulaire de la CCIR et membre de la CCID
GILLARDEAU VéroniqueBLANCRUNGISMembre suppléant de la CCIR et membre de la CCID
BANY JamesABC DISTRIBUTIONBONNEUIL-SUR-MARNEMembre de la CCID
TASSE Jean-MichelFESTOBRY-SUR-MARNEMembre de la CCID
Département : 94Catégorie : IndustrieSous-catégorie : de 0 à 19 salariés
Nom / prénomRaison socialeCommune d’activitéSiège à pourvoir
BENNACER SalihaART AND BLIND SASLE KREMLIN-BICETREMembre titulaire de la CCIR et membre de la CCID
CHAPLAIN PierrePOINT SYS TELECOMIVRY-SUR-SEINEMembre suppléant de la CCIR et membre de la CCID
Département : 94Catégorie : IndustrieSous-catégorie : de 20 salariés et plus
Nom / prénomRaison socialeCommune d’activitéSiège à pourvoir
LAURENT MichelIMACFONTENAY-SOUS-BOISMembre titulaire de la CCIR et membre de la CCID
HOINGNE SéverinePOLYFROIDVILLEJUIFMembre suppléant de la CCIR et membre de la CCID
Département : 94Catégorie : ServicesSous-catégorie : de 0 à 9 salariés
Nom / prénomRaison socialeCommune d’activitéSiège à pourvoir
PARMENTIER AgnèsETABLISSEMENT LERICHEALFORVILLEMembre titulaire de la CCIR et membre de la CCID
BAKA AwaxO’DASS GROUPCHOISY-LE-ROIMembre suppléant de la CCIR et membre de la CCID
DELMAS GérardESPACITE SASAINT-MAUR-DES-FOSSESMembre titulaire de la CCIR et membre de la CCID
BOUFFAUT EvelyneVIVR’A.G INVESTSAINT-MAUR-DES-FOSSESMembre suppléant de la CCIR et membre de la CCID
GUERNIOU CatherineHOMEUROPECHAMPIGNY-SUR-MARNEMembre de la CCID
VANNEROT SébastienUNION PARISIENNE PROMOTION INDUSTRIEVINCENNESMembre de la CCID
Département : 94Catégorie : ServicesSous-catégorie : de 10 salariés et plus
Nom / prénomRaison socialeCommune d’activitéSiège à pourvoir
BARNEOUD MurielleLA POSTEIVRY-SUR-SEINEMembre titulaire de la CCIR et membre de la CCID
LAFARGE LaurentANEVIAGENTILLYMembre suppléant de la CCIR et membre de la CCID
MONROCHE BenoîtANGERISLE-PERREUX-SUR-MARNEMembre titulaire de la CCIR et membre de la CCID
ESCULIER DelphineDERICHEBOURG PROPRETEBOISSY-SAINT-LEGERMembre suppléant de la CCIR et membre de la CCID
BAYON DominiqueFIOLATEAM GROUPSAINT-MAUR-DES-FOSSESMembre de la CCID
BARBE CarineTRANSAVIA FranceORLYMembre de la CCID
    

La liste de la CNDI

Département : 94Catégorie : CommerceSous-catégorie : de 0 à 9 salariés
Nom / prénomRaison socialeCommune d’activitéSiège à pourvoir
LEMOINE BernardM LEMOINE BERNARDNOGENT-SUR-MARNEMembre de la CCID
Département : 94Catégorie : ServicesSous-catégorie : de 0 à 9 salariés
Nom / prénomRaison socialeCommune d’activitéSiège à pourvoir
GUIMARD IsabelleLABOR ACTIONNOGENT-SUR-MARNEMembre titulaire de la CCIR et membre de la CCID
MEJSAK DominiqueTERRITORIAL CONSEILSSUCY-EN-BRIEMembre suppléant de la CCIR et membre de la CCID
LECLERC JérômeJLCA DEVCRETEILMembre titulaire de la CCIR et membre de la CCID
JOUFFRE AnnieMME JOUFFRE ANNIEVITRY-SUR-SEINEMembre suppléant de la CCIR et membre de la CCID
MOLINIER VERCHERE DanielleFORM’EVENTLA-QUEUE-EN-BRIEMembre de la CCID
LAMPRECHT FrédéricMJAM PRODUCTIONSNOGENT-SUR-MARNEMembre de la CCID

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour C’est parti pour les élections à la CCI du Val-de-Marne
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi