Grand Paris Express | | 29/04
Réagir Par

Champigny-sur-Marne: l’indemnisation des riverains du chantier Grand Paris Express reprend

Champigny-sur-Marne: l’indemnisation des riverains du chantier Grand Paris Express reprend © Richez et Associes

En janvier dernier, bailleur, collectivités et collectif de riverains s’étaient émus de l’annonce par la Société du Grand Paris (SGP) de l’arrêt des indemnisations des riverains des chantiers de la gare de Champigny-Centre et de l’ouvrage d’entonnement Salengro. Depuis, le maître d’ouvrage du Grand Paris Express a réévalué les nuisances et vient d’annoncer que les versements allaient reprendre.

Les riverains des chantiers du Grand Paris Express à Champigny-sur-Marne avaient terminé l’année 2020 par une mauvaise nouvelle. Avec l’achèvement des parois moulées de la gare Champigny-Centre de la future ligne 15 sud du Grand Paris Express, la Société du Grand Paris avait jugé que les nuisances seraient moins importantes et ne justifiaient plus d’indemnisation. Élus locaux, bailleur social, petits propriétaires et représentants des riverains avaient alors protesté auprès du maître d’ouvrage du futur métro périphérique.

Charles-Emmanuel Thuret, le directeur des relations territoriales de la SGP pour le Val-de-Marne, a annoncé début avril aux partenaires institutionnels qu’une réévaluation de la nature des nuisances était en cours et que de nouveaux protocoles devraient être signés.

“La démarche d’accompagnement des riverains, entreprise depuis 2017 par la SGP n’est pas remise en cause. Elle demeure pour l’ensemble des chantiers du Grand Paris Express, y compris pour les lignes en conception-réalisation à venir. Il convient néanmoins de noter que les phases de chantier induisant les nuisances les plus fortes sont très souvent terminées. C’est dans cette logique que les périodes d’indemnisation ont peu à peu pris fin dès 2018 sur différents sites du Val-de-Marne”, a expliqué le représentant de la SGP dans un courrier partagé par le président du conseil départemental, Christian Favier, pour se réjouir de l’aboutissement de la mobilisation locale.

Lors de ce premier semestre 2021, un socle minimal d’indemnisation est versé chaque mois mais la SGP vient de conclure, après analyse de données sonores, que l’arrivé du tunnelier Aïcha ainsi que la poursuite d’opérations de terrassement nuit et jour avaient constitué de fortes sources de désagrément pour les riverains de l’ouvrage d’entonnement de l’avenue Salengro. Ils ont donc décidé de porter à 30% (contre 20% pour le seuil minimum) le taux d’indemnisation pour trois mois. Pas de revalorisation en revanche pour les riverains du chantier de la gare Champigny-Centre. Le maire de Champigny-sur-Marne, Laurent Jeanne, a également salué cette avancée.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Champigny-sur-Marne: l’indemnisation des riverains du chantier Grand Paris Express reprend
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi