Grands projets | Rungis | 12/01
Réagir Par

Cités de la gastronomie: Paris-Rungis a aussi du mal à démarrer

Cités de la gastronomie: Paris-Rungis a aussi du mal à démarrer © Denis Huerre

En septembre 2020, la Cité de la Gastronomie Paris Rungis projetait encore son ouverture pour 2024 mais les incertitudes du contexte sanitaire ont eu raison de cette ambition. Ce 7 janvier, le Comité syndical de la future cité a décidé de mettre fin aux discussions avec le dernier groupement resté en lice pour relancer une nouvelle consultation. Un nouveau cahier des charges dans le quel les collectivités prévoient d’augmenter leur participation est en préparation et l’ouverture est désormais projetée en 2025-2026. Explications, rappel du contexte et coup d’œil chez les autres cités de la gastronomie dont les démarrages ne sont pas simples non plus.

Veuillez vous connecter pour voir ce contenu. (Adhésion.)
La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

Si vous êtes déjà abonné et connecté à votre compte, pensez à recharger la page avec Ctrl+F5 ou à vider le cache de votre navigateur pour accéder à l’intégralité de l’article (ou cliquez ici).

La plupart de nos articles sont accessibles gratuitement afin de pouvoir être lus par tous.

Cependant l’information a un coût, et nous réservons donc certains articles ou parties d’articles à nos abonnés payants. Vous pouvez souscrire un abonnement individuel en quelques clics ici.

Il vous donnera immédiatement accès à tous nos articles et contenus réservés aux abonnés, et à tous nos autres articles sans limitation.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si vous êtes déjà abonné cliquez ici pour vous connecter.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Les commentaires sont fermés.

A lire aussi