Santé | Ile-de-France | 19/07
Réagir Par

Coronavirus en Ile-de-France: le variant delta pousse la 4ème vague

Coronavirus en Ile-de-France: le variant delta pousse la 4ème vague © Alexandra Koch
Centres de vaccination à Ile-de-France : Voir la page

Après avoir diminué depuis début avril jusqu’à fin juin, le nombre de contaminations au coronavirus réaugmente rapidement depuis la fin juin, sous l’effet du variant Delta.

Comment et à quelle vitesse se propage le coronavirus et quel est son impact médical? Depuis cet automne, 94 Citoyens fait le point chaque semaine sur l’évolution de l’épidémie.

Une progression rapide

Après un pic à près de 74 000 cas la semaine du 29 mars, le nombre de contaminations a progressivement diminué pour atteindre le niveau du début juillet 2020. La semaine du 21 juin, le nombre de cas dépistés positifs était ainsi tombé à environ 3 000. La semaine du 28 juin a en revanche marqué un changement de tendances avec plus de 4 500 cas positifs. Ce nombre est passé à 6 771 la semaine du 5 juillet et devrait augmenter significativement la semaine du 12 juillet car il est déjà à 6 763 contaminations sur les 4 premiers jours, avec un pic le jeudi 15 juillet.

Avertissements :
1° les données de la semaine du 12 juillet ne concernent pour l’instant que les 4 premiers jours.
2° Les données des tests positifs d’une même semaine varient légèrement d’une semaine sur l’autre car il faut plusieurs semaines pour que les chiffres soient complètement consolidés, c’est pourquoi nous précisons à chaque fois la date de consolidation des données.

Un pic le jeudi 15 juillet

Depuis le début des tests, il y a toujours des pics de cas positifs le lundi en raison du rattrapage de tests après le week-end. Ces pics permettent d’anticiper l’évolution de la pandémie sur la semaine en cours. Ces dernières semaines, le pic du lundi a diminué jusqu’au 21 juin (634 cas) et a légèrement augmenté le 28 juin (698 cas). Le 5 juillet, ce-sont 1 199 cas qui ont été recensés, en nette progression par rapport au lundi précédent, et le lundi 12 juillet, le pic est passé à 1804. Plus étonnant, la semaine dernière a vu un pic le jeudi 15 juillet, à 2 635. Les données de vendredi, samedi et dimanche ne sont pas encore disponibles.

Lire aussi :
Dépistage de la Covid-19 en Ile-de-France mode d’emploi

Le variant Delta représente les 3/4 des contaminations

Cette progression rapide s’explique notamment par la présence du nouveau variant Delta très contagieux. Cette mutation L452R représente ainsi 75,8% des tests criblés en Ile-de-France contre 67% en France.

Taux de positivité en légère progression

Au niveau national, le taux de positivité sur 7 jours glissants (donc légèrement différent du taux de positivité au jour le jour) est de 2 %, contre 1,2% il y a une semaine.

Ci-dessous l’évolution du taux de positivité en Ile-de-France

Santé Publique France propose aussi le détail du taux de positivité à l’échelle communale. Voir la carte ci-dessous.

Le taux d’incidence remonte légèrement

Au niveau de la région Ile-de-France, le taux d’incidence de personnes Covid-19 positives sur 100 000 habitants sur 7 jours glissants, qui était monté jusqu’à plus de 600 au pic de la 3ème vague avant de redescendre en dessous de 30, continue de remonter depuis deux semaines, et passe de 50 à 74 d’une semaine sur l’autre. Dans Paris intra-muros, il dépasse même les 100.

DépartementTaux d’incidence du 2 au 8 juilletTaux d’incidence du 9 au 15 juilletProgression
Paris (75)83,2113,936,90%
Hauts-de-Seine (92)53,280,451,13%
Seine-Saint-Denis (93)48,174,755,30%
IDF50,973,945,19%
Val d’Oise (95)46,771,352,68%
Val-de-Marne (94)45,264,342,26%
National34,963,581,95%
Yvelines (78)43,262,544,68%
Essonne (91)42,254,228,44%
Seine-et-Marne (77)28,347,166,43%
Données de Santé Publique France consolidées au 18 juillet

Voir la carte de France des taux d’incidence.

Détail par commune d’Ile-de-France

Santé Publique France propose le détail du taux d’incidence de Covid-19 positifs pour 100 000 habitants à l’échelle communale.

Plus de la moitié des dernières contaminations concernent des moins de 30 ans

En l’espace de quelques semaines, la proportion des 20-29 ans est ainsi passée de un cinquième à près d’un tiers des nouvelles contaminations.

Le nombre de contaminations augmente aussi fortement chez les 30-39 ans.

AgeSemaine du 28 juinSemaine du 5 juilletProgression
Moins de 10 ans21327127,23%
10-19 ans728104944,09%
20-29 ans1460220250,82%
30-39 ans900149666,22%
40-49 ans53980449,17%
50-59 ans36151943,77%
60-69 ans20124019,40%
70-79 ans8312246,99%
80-89 ans44440,00%
Plus de 90 ans1224100,00%
Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Un centre de vaccination éphémère à l’université de Créteil
100 classes fermées pour Covid-19 en Seine-Saint-Denis
Coronavirus en Ile-de-France: nouvelle décrue hospitalière
Coronavirus en Ile-de-France: la 4ème vague poursuit son reflux
Vaccination contre la Covid en Ile-de-France: fortes disparités sociogéographiques
Opération vaccination au lycée du Perreux-sur-Marne
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page
Un commentaire pour Coronavirus en Ile-de-France: le variant delta pousse la 4ème vague
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi