Santé | Ile-de-France | 07/12/2021
Réagir Par

Coronavirus en Ile-de-France: la 5ème vague maintient l’hôpital sous pression

Coronavirus en Ile-de-France: la 5ème vague maintient l’hôpital sous pression © Jonny Belvedere
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page

Depuis début novembre, le coronavirus a repris sa course avec aujourd’hui un taux d’incidence de plus de 400. Le ratio hospitalisations/cas de covid a en revanche largement diminué mais le stock de patients hospitalisés reste non négligeable et continue de peser. A l’école, le nombre d’élèves détectés positifs a quasiment doublé d’une semaine sur l’autre tandis que le nombre de classes fermées était lui divisé par deux.

Si l’on regarde la courbe des contaminations au coronavirus, dont le variant Delta reste à ce jour le principal pourvoyeur, elle ressemble fortement aux précédentes, avec une progression très rapide depuis début novembre. Voir l’évolution des taux d’incidence en Ile-de-France.

Au 3 décembre, le taux d’incidence en Ile-de-France est de 415. Il a commencé à monter en flèche depuis le 15 novembre où il était à 113.
Outil de visualisation Tableau, Données DataGouv

Flambée à l’école

Dans cette dernière vague, les contaminations à l’école sont particulièrement importantes, alors que les moins de 12 ans n’ont pour l’instant pas à accès à la vaccination. En l’espace de 2 semaines, le nombre d’élèves détectés positifs dans l’Académie de Créteil est ainsi passé de 620 à 2260. Le nombre de classes fermées a en revanche diminué de moitié d’une semaine sur l’autre suite au nouveau protocole qui ne prévoit plus de fermer une classe dès le premier cas.

Ci-dessous évolution comparée du nombre d’élèves Covid positifs et du nombre de classes fermées pour Covid.

Moins de cas graves

La corrélation entre l’augmentation du nombre de cas positifs et les hospitalisations est en revanche très différente des précédentes vagues. Alors que le nombre de contaminations en Ile-de-France a dépassé les 4 000 par semaine, le nombre d’hospitalisations reste autour de 1000 et celui des placements en réanimation autour de 300 quand il était autour de 3000 hospitalisations et près de 1000 placements en réanimation lors de la 3ème vague.

Outil de visualisation Tableau, Données DataGouv

La tension covid sur l’hôpital demeure

En stock, le nombre de personnes hospitalisées et en réanimation pour Covid-19 continue néanmoins de peser dans un contexte déjà fragilisé par les 4 premières vagues et les perturbations qu’elles ont entraîné dans la prise en charge des autres pathologies. Au total, 450 patients Covid sont toujours en soins intensifs dans la région et près de 2500 personnes sont hospitalisées.

Voir ci-dessous la progression en stock de patients hospitalisés.

40% des lits de soins intensifs occupés par des patients Covid

En Ile-de-France, le taux d’occupation des lits en réanimation est désormais de 39,2%, sans commune mesure avec les 3 premières vagues mais qui n’est pas neutre sur le fonctionnement hospitalier. On s’approche désormais de la moitié des lits de soins intensifs occupés par des malades de la Covid-19.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Au-delà du Covid, les urgences à bout de souffle à l’hôpital Saint Camille de Bry-sur-Marne
Plus de 5 000 classes fermées pour Covid-19 en Ile-de-France
Les syndicats enseignants organisent des rassemblements ces mercredi et jeudi en Val-de-Marne
Le Val-de-Marne prend un nouvel arrêté plus ciblé et restreint pour le port du masque en extérieur
Ile-de-France: 82% des lits de soins intensifs occupés par des patients Covid
Proxénétisme sur mineures au bois de Vincennes: réquisitoire renvoyé pour cause de Covid
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page
Aucun commentaire pour Coronavirus en Ile-de-France: la 5ème vague maintient l’hôpital sous pression
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi