Réagir Par

Covid-19 en Val-de-Marne: du nouveau sur les centres de vaccination pour les plus de 75 ans

Covid-19 en Val-de-Marne:  du nouveau sur les centres de vaccination pour les plus de 75 ans © GCalin

Alors que la vaccination des personnes âgées de plus de 75 ans résidant à domicile, qui représentent environ 100 000 personnes en Val-de-Marne, démarre ce lundi 18 janvier, chaque ville ne pourra disposer de son propre centre, pour des raisons de stratégie vaccinale nationale et de doses disponibles. Ce mercredi, de nouvelles villes d’accueil ont toutefois été annoncées.

Deux réunions se sont tenues ce mercredi entre les élus du département, le préfet et l’Agence régionale de santé, en présence du président du Conseil départemental, pour faire le point sur le déploiement de la stratégie de vaccination des personnes de plus de 75 ans à partir du 18 janvier. De nouvelles villes se sont vu confirmer l’autorisation d’ouvrir un centre de vaccination de centre-ville.

Nouvelles ouvertures de centres dès le 18 janvier

Après les ouvertures d’Alfortville, Champigny-sur-Marne, la semaine dernière, Saint-Mandé, Nogent-sur-Marne et Sucy-en-Brie cette semaine, vont ouvrir la semaine prochaine L’Haÿ-les-Roses, Bonneuil-sur-Marne, Maisons-Alfort, Saint-Maur-des-Fossés, Arcueil, Orly. Créteil attend par ailleurs le feu vert pour accueillir un centre en ville, mais ne l’a pas obtenu à ce jour, Mondor étant réservé aux professionnels de santé. Par ailleurs, le centre accueilli au CHI de Villeneuve-Saint-Georges va accueillir aussi des personnes âgées de plus de 75 ans à partir du 18 janvier.

Voir la liste de tous les centres de vaccination en Val-de-Marne, avec les liens Internet et les numéros de téléphone

A Arcueil, le centre sera situé dans l’ancien centre municipal de santé du parc Paul Vaillan-Couturier. “Nous avons déjà transformé cet ancien centre en annexe du CMS pour la médecine générale. Nous allons nous organiser pour ouvrir le plus vite possible”, indique le maire, Christian Métairie (EELV).

A Bonneuil-sur-Marne, qui avait lancé une pétition pour que sa ville soit jugée prioritaire pour accueillir un centre, la vaccination commencera ce lundi à l’espace Louise Voelckel

A Orly, la ville a mis à disposition sa future Halle aux talents. “Ce bâtiment neuf n’avait pas encore ouvert et nous avons donc saisi l’occasion pour y installer le centre de vaccination”, explique-t-on au cabinet de la maire.
Le centre sera ouvert dès lundi et le numéro d’appel est le 01 48 90 24 08. La prise de rendez-vous en ligne est également en cours d’organisation sur Doctolib. “Nous allons aussi nous préparer à faire de la pédagogie pour les personnes qui n’ont pas de 75 ans et souhaitent se faire vacciner.”

A L’Haÿ-les-Roses, un centre de vaccination municipal ouvrira également dès lundi. La ville a mis en place une interface en ligne pour prendre les pré-inscriptions.

A Maisons-Alfort, les vaccinations démarreront également dès la semaine prochaine, dans la salle du Moulin-Brûlé.

A Saint-Maur-des-Fossés, le centre sera situé dans un local de la ville, au 10 avenue Gambetta, et ouvrira dès lundi (attention pas de prise de rendez-vous sur place).

(Mis à jour vendredi) A Créteil, le centre ouvrira le 25 janvier au centre sportif Marie-Thérèse Eyquem, en complément de Mondor qui reste dédié aux professionnels de santé.

Voir la liste de tous les centres de vaccination en Val-de-Marne, avec les liens Internet et les numéros de téléphone

Cette carte de 13 centres correspond à des bassins de population d’environ 100 000 à 120 000 habitants.

Un site national pour informer sur chaque centre

Officiellement, la liste des nouveaux centres devrait être communiquée par l’Etat d’ici ce soir ou demain, après la prise de parole du Premier ministre. Un site internet national Sante.fr renseignera à partir de ce vendredi 15 janvier à 8 heures sur l’intégralité des centres en France.

Parmi les élus, cette carte ne pas fait l’unanimité et certains s’inquiètent d’arbitrages qui “masquent la pénurie de doses de vaccins”, tandis que d’autres insistent surtout pour avoir plus de précisions pratiques.

Villiers-sur-Marne veut acquérir directement des vaccins

Dans les villes qui avaient postulé et mobilisé les soignants pour accueillir un centre, la déception est parfois forte. A Villiers-sur-Marne, le maire a ainsi décidé de s’organiser avec d’autres ville pour acquérir directement des vaccins afin de pouvoir ouvrir un centre dans sa ville.

Lire : Le maire de Villiers-sur-Marne envisage d’acquérir des vaccins pour sa population

D’autres élus envisagent d’emmener les seniors se faire vacciner

Dans d’autres communes, les élus ont décidé de travailler au transport des seniors lorsqu’il n’y a pas de centre en ville. C’est le cas notamment à Cachan, à Thiais, à Ivry-sur-Seine. “Nous souhaitons être constructifs, insiste Richard Dell’Agnola (LR), maire de Thiais. La ville avait proposé de mettre des locaux à disposition mais le centre sera à Orly, nous envisageons donc des transports de personnes.” A Ivry-sur-Seine, le maire a pour sa part demandé des rendez-vous collectifs pour organiser des transports en car.

Lire : Le maire d’Ivry-sur-Seine réclame des RDV collectifs pour emmener les seniors en car

On ne peut pas avoir un centre par commune

“Cette liste a été établie en dialogue avec les maires. Le sujet n’est pas facile et je salue la mobilisation des élus qui ont su mobiliser des locaux et des professionnels dans des délais courts. On ne peut pas avoir un centre par commune, les conditions logistiques nous l’interdisent. Le principal enjeu est d’utiliser toutes les doses dont nous disposons, il n’y a pas de pénurie”, explique Eric Véchard, directeur de la délégation Val-de-Marne de l’Agence Régionale de Santé (ARS), ajoutant que de nouveaux vaccins arriveront ensuite au fur et à mesure de l’extension de la vaccination à toute la population. Concernant le nombre de doses prévues pour le Val-de-Marne, le directeur de l’ARS 94 confirme le chiffre qu’il avait déjà évoqué de 5 000 doses par semaine au début puis 10 000 à 12 000 d’ici au mois de mars. Ceci pour le flux des centres de vaccination. Les Ehpad, dont le nombre de résidents en Val-de-Marne est de l’ordre de 6000, disposent pour leur part de leur propre flux d’approvisionnement. Un contingent décidé en fonction du nombre de doses disponibles rapporté à la population des habitants par tranche d’âge concernée par la vaccination.

Le Conseil départemental demande un élargissement des publics prioritaires

Du côté du Conseil départemental, qui a aussi proposé de mettre à disposition des lieux pour la vaccination, on réclame un élargissement des public prioritaires, pour que les personnels qui sont en contact avec les enfants, les personnes âgées et les personnes handicapées soient aussi prioritaires, ainsi que les personnels qui travaillent dans les égouts.

Lire aussi :

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Vaccin Covid: le Val-de-Marne priorise la proximité sur le XXL en attendant plus de doses
Vaccin AstraZeneca en pharmacie: “Nous avons essuyé 300 refus!”
Ile-de-France: 72% des maires veulent le maintien des élections départementales et régionales
Concurrence d’inaugurations non officielles pour le tramway T9
Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 12 avril
Vaccin Covid: Castex annonce le cap des 10 millions de 1ère dose depuis Nogent-sur-Marne
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Covid-19 en Val-de-Marne: du nouveau sur les centres de vaccination pour les plus de 75 ans
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi