Entreprendre | | 04/10
Réagir Par

Coworking à Arcueil: Laplace to be fête son premier anniversaire

Coworking à Arcueil: Laplace to be fête son premier anniversaire © CD

Ouvrir un espace de coworking et d’événementiel entre deux confinements n’était pas un pari évident. Organisatrice d’événements depuis son premier job, Valentine Tézier l’a pourtant relevé et fêtait la première bougie de ce nouveau lieu avec son associé Jean-Luc Ebel ce vendredi 1er octobre. Le concept : un lieu confortable et accessible financièrement, grâce à un modèle économique qui repose en partie sur l’événementiel.

Pour Valentine Tézier, c’est d’abord “l’envie de faire se rencontrer des gens inspirants” qui a guidé la création de cet espace, rejointe dans l’aventure par Jean-Luc Ebel, qui accompagne les entrepreneurs dans leur développement et leur management d’équipes. En créant un lieu permanent, l’objectif était de concilier l’événementiel grâce à une salle dédiée d’une cinquantaine de m2, et un lieu de vie au quotidien, avec des occasionnels qui viennent prendre un bureau de temps en temps comme des habitués.

“J”ai cherché des emplacements dans différentes villes mais soit c’était trop cher, soit trop compliqué. Et puis, un jour, en allant de chez moi à Arcueil jusqu’au centre commercial, j’ai vu des panneaux à louer et j’ai appelé. Finalement, j’ai trouvé en un mois à partir du moment où j’ai pris ma décision”, explique la présidente. Domicile a donc été élu au 24 avenue Vladimir Illitch Lénine, dans une ancienne carterie entièrement rénovée. “J’ai signé en mars 2020, au moment du confinement, et récupéré les clefs en juin.” Le lieu a ouvert à la rentrée qui suivait

© CD
Salle de réunion ou studio d’enregistrement

A quelques centaines de mètres de la station Laplace, sur la ligne de RER B, le nom a été vite trouvé… Laplace to be. Au programme: une salle polyvalente pour l’évènementiel mais aussi des salles de réunion insonorisées, une cabine téléphonique et des espaces de travail.

© CD
Cabine téléphonique

Premier locataire historique, Farid Arab y a pris ses quartiers pour ses deux entreprises, Pureplayer, qui propose des prestations de captations vidéo, retransmissions live, création de web-TV, et sa nouvelle pousse Foot fans, une plate-forme de fans de foot. L’entrepreneur y gère aussi son association Founder Family, qui promeut et fédère les initiatives de développement économique et social sur le continent africain. “Nous fédérons quelque 90 entrepreneurs dans 20 pays et avons par exemple organisé une cinquantaine de hackathons”, témoigne-t-il.

© CD
Farid Arab, fondateur de Foot fans et président de l’association Founder Family

Parmi les abonnées du lieu, il y a aussi Hélène Bureau, la collaboratrice parlementaire d’Albane Gaillot, laquelle reçoit également sur place, dans les salles de réunion. “Plutôt qu’une permanence où l’on est seul à attendre le chaland, un espace partagé permet d’être directement en contact avec les gens et donc d’être plus réactif. Et puis, cela revient beaucoup moins cher!”, estime la collaboratrice parlementaire.

© CD
Hélène Bureau, collaboratrice parlementaire

Côté événementiel, l’espace a noué plusieurs partenariats récurrents, notamment avec le réseau Entreprendre ou avec l’IMT Starter, l’incubateur des écoles Télécom SudParis, Institut Mines Télécom et Ensiie, basé à Evry. “Nous sommes également en discussion avec le club Starter 94 de la CCI Val-de-Marne”, indique Valentine Tézier.

Un an après, la petite entreprise avait des raisons de sabrer le champagne ce vendredi. “Nous sommes à l’équilibre financier, maintenant”, indique la créatrice, avec un chiffre d’affaires qui repose aux deux-tiers sur la location des espaces et un tiers sur l’événementiel.

© CD

© CD
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Coworking à Arcueil: Laplace to be fête son premier anniversaire
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi