Santé | | 05/01
Réagir Par

CPTS: Champigny-sur-Marne s’organise face à la désertification médicale

CPTS: Champigny-sur-Marne s’organise face à la désertification médicale © Lina Tran

De 2007 à 2017, le nombre de médecins généralistes à Champigny-sur-Marne a diminué de 42% et 45% de ceux qui exercent actuellement ont plus de 60 ans. C’est dans ce contexte de désertification médicale préoccupante que les professionnels locaux de la santé et du médico-social ont signé ce mercredi 30 décembre la création de la première CPTS du Val-de-Marne. Au-delà d’un nouveau sigle, l’enjeu est de mieux travailler en réseau pour soigner tout le monde et attirer de nouveaux médecins en facilitant leur accueil. Une première action concrète a été la mise en place d’un centre Covid. Explications.

Veuillez vous connecter pour voir ce contenu. (Adhésion.)
La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

Si vous êtes déjà abonné et connecté à votre compte, pensez à recharger la page avec Ctrl+F5 ou à vider le cache de votre navigateur pour accéder à l’intégralité de l’article (ou cliquez ici).

La plupart de nos articles sont accessibles gratuitement afin de pouvoir être lus par tous.

Cependant l’information a un coût, et nous réservons donc certains articles ou parties d’articles à nos abonnés payants. Vous pouvez souscrire un abonnement individuel en quelques clics ici.

Il vous donnera immédiatement accès à tous nos articles et contenus réservés aux abonnés, et à tous nos autres articles sans limitation.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour CPTS: Champigny-sur-Marne s’organise face à la désertification médicale

    Seuls les abonnés peuvent commenter cet article.

    A lire aussi