Santé | | 07/01
Réagir Par

Créteil: la Cour des comptes acte le fiasco du groupement entre CHIC et CHU Mondor

Créteil: la Cour des comptes acte le fiasco du groupement entre CHIC et CHU Mondor © CD

Marier deux hôpitaux généralistes voisins peut sembler une bonne idée sur le papier mais ne va pas forcément de soi. En témoigne l’expérience de Groupement de coopération sanitaire entre le centre hospitalier intercommunal de Créteil (Chic) et le CHU Henri Mondor de l’AP-HP. Un défi d’emblée compliqué par les logiques propres à chaque hôpital puis percuté par leurs réorganisations respectives. Dans un rapport publié ce jeudi, la Chambre régionale de la Cour des comptes détaille l’étendue du fiasco. Explications.

Veuillez vous connecter pour voir ce contenu. (Adhésion.)
La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

Si vous êtes déjà abonné et connecté à votre compte, pensez à recharger la page avec Ctrl+F5 ou à vider le cache de votre navigateur pour accéder à l’intégralité de l’article (ou cliquez ici).

La plupart de nos articles sont accessibles gratuitement afin de pouvoir être lus par tous.

Cependant l’information a un coût, et nous réservons donc certains articles ou parties d’articles à nos abonnés payants. Vous pouvez souscrire un abonnement individuel en quelques clics ici.

Il vous donnera immédiatement accès à tous nos articles et contenus réservés aux abonnés, et à tous nos autres articles sans limitation.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Créteil: la Cour des comptes acte le fiasco du groupement entre CHIC et CHU Mondor

    Seuls les abonnés peuvent commenter cet article.

    A lire aussi