Publicité
Publicité : Les Trophées du Territoire CCI 94
Santé | | 05/01
Réagir Par

Créteil: lancement de la vaccination des soignants à l’hôpital Mondor

Créteil: lancement de la vaccination des soignants à l’hôpital Mondor
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Le coup d’envoi des premières vaccinations de soignants en Val-de-Marne a été donné ce mardi 5 janvier à midi au CHU Henri Mondor, à l’espace culturel Nelly Rotman. Plusieurs villes sont aussi dans les starting-blocks. Point à Mondor et en, Val-de-Marne.

A Créteil, l’hôpital Henri Mondor a installé 5 postes de vaccination qui seront ouverts de 8h30 à 17h30 et permettront d’accueillir une vingtaine de personnes par heure. “Dès aujourd’hui, nous prévoyons une cinquantaine de vaccinations”, indique un porte-parole de l’hôpital qui indique que des centres vont aussi ouvrir à Chenevier, Emile Roux et Dupuytren (Essonne).

Ce centre sera à la disposition des soignants de plus de cinquante ans, qu’ils exercent ou non à Mondor, et un numéro de téléphone va être mis à disposition pour pouvoir prendre rendez-vous.

En ville, les centres Covid se préparent à la vaccination de masse

“Nous allons également ouvrir un centre à l’hôpital de Villeneuve Saint-Georges , indique Eric Véchard, directeur de la délégation départementale de l’ARS (Agence régionale de santé). En ville, c’est Alfortville qui montrera la voie dès la fin de la semaine, tandis que Sucy-en-Brie, Champigny-sur-Marne, Saint-Mandé-Vincennes, Saint-Maur-des-Fossés et Nogent-sur-Marne doivent suivre la semaine prochaine, précise le directeur de l’ARS 94. “Ce-sont les centres Covid qui vont se transformer en centres de vaccination. Après la vaccination des soignants de plus de cinquante ans, ils accueilleront également les personnes âgées de plus de 75 ans résidant à domicile”, détaille Eric Véchard.

Bonneuil-sur-Marne lance une pétition pour être reconnue prioritaire

De son côté, Bonneuil-sur-Marne a lancé une pétition en ligne pour que la ville soit reconnue comme prioritaire pour accueillir un centre de vaccination. La commune fait valoir que 19% de la population en affection de longue durée (10% en moyenne départementale), que son taux de pauvreté est de 22% et est l’un des trois plus hauts du Val-de-Marne, et qu’elle concentre des salariés les plus exposés (soignants, nettoyage, commerces) se déplaçant souvent en transports collectifs. “Toutes celles et ceux qui le souhaitent doivent pouvoir être vaccinés dans les meilleurs délais”, insiste la ville.
Voir la pétition

Premiers vaccins en Ehpad le 18 janvier

Ce lundi, ce-sont les premières vaccinations de patients en unités de soins longue durée qui ont démarré à l’hôpital Bicêtre et à Mondor Emile Roux. Quand au lancement de la vaccination en Ehpad, il est attendu le 18 janvier, organisé depuis la fin décembre.

Lire à ce sujet :

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Vaccination: le Val-de-Marne a fait le plein de RDV jusqu’en mars

Rationnement des vaccins en Ile-de-France: l’ARS s’explique

Val-de-Marne: coup d’envoi des vaccinations en Ehpad

Sucy-en-Brie: le centre de vaccination Covid s’inquiète des restrictions de doses

Coronavirus: 77 897 personnes vaccinées au 17 janvier en Ile-de-France

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 18 janvier

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi