Santé | | 22/01
Réagir Par

Créteil: privé de greffe de coeur, Mondor défend sa chirurgie cardiaque

Créteil: privé de greffe de coeur, Mondor défend sa chirurgie cardiaque © CD

Alors que l’hôpital Henri Mondor de Créteil vient d’inaugurer un bâtiment de pointe pour accueillir ses plateaux de chirurgie, la décision d’y supprimer la greffe cardiaque, deux ans après la greffe hépatique, déstabilise à nouveau ce grand hôpital universitaire du sud-est parisien, dans un contexte de crise sanitaire déjà épuisant. Suite à cette annonce, la coordination Mondor a prévu une conférence de presse ce lundi 25 janvier. Entre temps, la direction de l’AP-HP a reçu plusieurs élus et représentants de l’hôpital, donnant lieu à un communiqué actant l’évolution vers un service de chirurgie cardiaque bi-site (Paris-Créteil) pour pérenniser le service. Point d’actualité et contexte de cette nouvelle crise aux multiples causes. (Abonnés)

Veuillez vous connecter pour voir ce contenu. (Adhésion.)
La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

Si vous êtes déjà abonné et connecté à votre compte, pensez à recharger la page avec Ctrl+F5 ou à vider le cache de votre navigateur pour accéder à l’intégralité de l’article (ou cliquez ici).

La plupart de nos articles sont accessibles gratuitement afin de pouvoir être lus par tous.

Cependant l’information a un coût, et nous réservons donc certains articles ou parties d’articles à nos abonnés payants. Vous pouvez souscrire un abonnement individuel en quelques clics ici.

Il vous donnera immédiatement accès à tous nos articles et contenus réservés aux abonnés, et à tous nos autres articles sans limitation.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Créteil: privé de greffe de coeur, Mondor défend sa chirurgie cardiaque

    Seuls les abonnés peuvent commenter cet article.

    A lire aussi