Politique | | 05/05
Réagir Par

Départementales: 2 candidatures EELV à Champigny-Chennevières

Départementales: 2 candidatures EELV à Champigny-Chennevières

Dans le canton de Champigny-sur-Marne 2, les discussions entre partenaires de gauche ont fini par aboutir à un binôme PCF-EELV avec des remplaçants PCF-PS. EELV 94 n’a toutefois pas donné son investiture et soutient une autre candidate EELV dans le même canton.

Alain Audhéon, conseiller départemental PCF sortant de Chennevières-sur-Marne partira en binôme avec Chrysis Caporal, conseillère municipale EELV d’opposition à Champigny qui doit succéder à la conseillère sortante Marie Kennedy, laquelle ne se présente pas.

Les deux remplaçants sont Sylvain Solaro, conseiller d’opposition PS à Champigny, et Sengul Karaca, militante PCF du Bois l’Abbé.

“Avec la plateforme citoyenne et participative “Val-de-Marne en commun”, le PCF, Europe Ecologie les Verts, le PS, la France insoumise, Génération.s et Génération Ecologie sont rassemblés dès le premier tour sur les cantons de Champigny et Champigny-Chennevières, pour faire gagner un département écologique, protecteur et innovant”, annonce un porte-parole local de la plate-forme dans un communiqué.

Un accord local concernant les écologistes car du côté d’EELV Val-de-Marne, Nadine Herrati, co-secrétaire départementale, fait savoir qu’EELV 94 n’a pas investi ce binôme avec le PCF. “Nous avions décidé démocratiquement, et avec Chrysis Caporal, de soutenir la candidature citoyenne de Mamadou Sy”, rappelle la co-secrétaire qui indique donc que EELV maintient son soutien au binôme constitué par Mamdou Sy (qui s’était présenté au premier tour des municipales de 2020 avant de rejoindre l’alliance à gauche au second tour), et Pauline Pennachi, militante EELV locale. “Nous avons déjà fait beaucoup d’efforts pour l’union de la gauche dans ces départementales, en retenant par exemple les candidatures écologiques à Orly et à Choisy-le-Roi. A Champigny, nous avions proposé que Mamadou Sy soit suppléant de Christian Favier dans le canton 1, mais cela a été refusé”, poursuit Nadine Herrati. “Dans une époque où la démission et la tentation du repli sur soi sont des tentations extrêmement puissantes, le respect des femmes et hommes qui s’engagent sans ménager leurs efforts nous obligent. La fidélité à une parole donnée nous oblige également. Enfin, l’urgence de pratiquer une politique qui attire et entraîne les militants des quartiers sans les instrumentaliser nous oblige suprêmement. Ce dernier point est d’autant plus capital à mes yeux que je suis issue de ces territoires. Je connais l’énergie de ses habitants, l’immense envie d’engagement pour une cause qui transcende les barrières mais aussi les frustrations liées à des pratiques politiques s’apparentant d’avantage à du paternalisme qu’à une réelle ouverture sur des profils différents.” Les suppléants de ce binôme de gauche concurrent sont Gérard Legendre et Zohra Kassou.

Une position qui n’est pas partagée par le reste du pôle écologiste. “Je suis content qu’un accord local ait été trouvé et Génération.S le soutient complètement. Nous espérons qu’EELV 94 va l’entériner. Il en est de leur responsabilité. Il n’y aura pas de transition écologique dans un département de droite”, prévient Thomas Kekenbosch, référent départemental de Génération.S. “Nous soutenons tous les candidats du pôle écologiste dans l’ensemble des cantons du Val-de-Marne sauf dans les cantons qui risquent de basculer à droite, à savoir Champigny 1 et 2, et Choisy-le-Roi. Nous apportons donc notre soutien plein et entier aux candidatures de Val-de-Marne en commun dans ces trois cantons”, abonde François Vitse, référent départemental Génération Ecologie.

“Déjà, de premières propositions y prennent forme, et peuvent être enrichies : un nouveau poumon vert à Champigny et Chennevières avec une future coulée verte Altival, une Maison Départementale de Santé sur Champigny-Chennevières, la réhabilitation du collège Molière, l’établissement d’une mutuelle départementale pour toutes et tous…”, poursuit le communiqué.

Article actualisé à 19h

Lire tous nos articles sur les départementales 2021 en Val-de-Marne

A lire aussi sur les départementales 2021 en Val-de-Marne

Casse-tête et polémique sur les assesseurs à Fontenay-sous-Bois
La ministre Emmanuelle Wargon n’est “pas la bienvenue” à Saint-Maur-des-Fossés
Départementales Val-de-Marne: le centre présente son programme
La chasse aux procurations, figure imposée dans la campagne de juin 2021
Départementales en Val-de-Marne: la campagne se tend
Départementales en Val-de-Marne: Christian Favier affute son programme
Lire tous nos articles sur les départementales 2021 en Val-de-Marne
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
8 commentaires pour Départementales: 2 candidatures EELV à Champigny-Chennevières
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi