Politique | Val-de-Marne | 22/06
Réagir Par

Départementales Val-de-Marne 2me tour: gauche unie face à la droite mais duels internes

Départementales Val-de-Marne 2me tour: gauche unie face à la droite mais duels internes © FB
Centres de vaccination à Val-de-Marne : Voir la page

Partie divisée dans plusieurs cantons, la gauche se rassemble au second tour dans ceux où elle affrontera la droite. Ailleurs, la tradition du “désistement républicain” a fait long feu.

Réunie dans des cantons très sensibles comme Choisy-le-Roi, Champigny-sur-Marne 1 ou encore L’Haÿ-les-Roses, la gauche est restée divisée dans beaucoup d’autres au terme d’accords impossibles avec les écologistes qui réclamaient plus de visibilité dans la prochaine assemblée. Faute d’accords, la primaire s’est faite au premier tour. Une division qui a empêché une présence au second tour dans le canton de Villiers mais permet d’envisager quelques réserves de voix dans d’autres.

Au deuxième tour, les élections ne départageront que des duels en raison des modalités de scrutin qui imposent soit d’arriver dans les 2 premiers, soit de recueillir les suffrages de plus de 12,5% des inscrits pour se maintenir, ce qui est compliqué au vu du taux d’abstention de près de 70%. Dans ce contexte, Val-de-Marne en commun, la plate-forme de soutien au président PCF sortant Christian Favier, apporte son soutien aux candidats de gauche restés en lice face à la droite qu’elle n’avait pas soutenus au premier tour. Ainsi en est-il des conseillers sortants Christine Janodet et Daniel Guérin à Orly, d’Isabelle Lorand et Jean-Claude Kennedy à Vitry-sur-Seine, aux écologistes Jean-Maurice Denis et Isabelle Lérault à Charenton-le-Pont, Bernard Bouché et Célia Le Roux à Maisons-Alfort, Téo Faure et Céline Vercelloni à Saint-Maur-des-Fossés 1, et encore Anne-François Gabrielli et Gabriel Sampaio à Vincennes.

Même position du côté du PS

“Fidèle à sa démarche politique d’union, la Fédération PS du Val-de-Marne apporte son soutien à l’ensemble des tickets arrivés en tête de la Gauche au soir du 1er tour. En conséquence, elle retire ses candidats là où ils auraient pu se maintenir derrière un ticket de Gauche. En outre, elle appelle à faire barrage au Rassemblement national sur le canton du Plateau Briard, et ne donne aucune consigne de vote sur le canton de Villiers-sur-Marne”, détaille le premier fédéral du PS 94, Jonathan Kienzlen, dans un communiqué.

Front républicain dans le plateau briard

“Par ailleurs, notre rassemblement appelle sans équivoque à battre l’extrême-droite dans le canton du Plateau Briard, unique canton où elle a accédé au second tour”, annonce également l’alliance Val-de-Marne en commun dans un communiqué.

Vitry-sur-Seine : le PCF doit se prononcer sur un “désistement républicain”

A Vitry-sur-Seine 2, les conseillers départementaux sortants Evelyne Rabardel (PCF) et Hocine Tmimi sont arrivés en tête, suivis par Shamime Attar (PS) Laurence Jeanne (PCF), dans le contexte d’une querelle interne au PCF entre soutiens du maire actuel Pierre Bell-LLoch et de l’ancien Jean-Claude Kennedy, suite à l’élection surprise du premier lors de l’installation du Conseil municipal en juillet.

En guise d’épilogue, un désistement républicain doit être décidé en AG du PCF ce mardi pour éviter un duel dimanche prochain.

“Nous souhaitons que la gauche soit rassemblée et nous désister au profit des candidats arrivés en tête. Pour autant, il ne faut pas voir notre score comme une sanction vis-à-vis de Pierre Bell-Lloch. Lors de la campagne, de nombreux vitriots, qui ne votent pas, ont manifesté de l’enthousiasme à notre égard, notamment parmi la jeunesse. Au final, c’est quand même le PCF qui l’a emporté, le reste ce sont des histoires de familles”, s’exprime Laurence Jeanne. “Ce n’était pas une élection municipale bis, si nous nous étions présentés, c’était pour faire en sorte que le département soit un partenaire de la municipalité et pas une entité prenant ses décisions dans son coin”, défend de son côté Shamine Attar.

A noter que dans le canton de Vitry 1, la place de deuxième s’est jouée une voix près avec les écologistes et que ceux-ci préparent un recours en justice car leurs bulletins de vote sont restés absents de l’un des bureaux de vote pendant plusieurs heures.

Lire : Départementales Vitry-sur-Seine: recours en justice suite aux bulletins manquants

Les écologistes se maintiennent face à des candidats de gauche dans 3 cantons

Du côté des écologistes, on défend l’union de la gauche face à la droite, comme à Champigny Chennevières où Nadine Herrati, cosecrétaire départementale EELV estime que la présence d’une candidature alternative au premier tour a permis d’aller chercher des voix que n’aurait pas obtenu une liste d’union, pour constituer une réserve au second tour. Dans les cantons où les écologistes arrivent derrière les candidats de Val-de-Marne en commun en revanche, ils ont décidé de se maintenir. C’est le cas à Alfortville, au Kremlin-Bicêtre et à Vitry-sur-Seine 2.

“Le désistement républicain? C’est une blague. Je ne comprends pas ce concept dès lors qu’il n’y a aucun danger de droite ni d’extrême-droite au second tour”, explique Nadine Herrati pour qui le renoncement de Sarah Benbelkacem et Jérôme Giblin en 2015 au Kremlin-Bicêtre, face à Fatiha Aggoune et Alain Desmarest, a profondément démobilisé les électeurs. La cosecrétaire rappelle que son mouvement a choisi de ne pas se présenter à Choisy ni à Champigny 1 pour ne pas mettre la gauche en difficulté mais défend la stratégie conquérante des écologistes qui continuent de progresser dans les suffrages.

Une position partagée par Frédéric Bourdon, qui se maintient à Vitry-sur-Seine 1, rappelant que ce n’est que le prolongement logique de la démarche des écologistes dans la ville, présents dans les scrutins locaux en autonomie depuis les municipales de 2014 et progressant de quelques points à chaque échéance.

Anne Hidalgo et Christian Favier à L’Haÿ-les-Roses

Un canton qui fait l’unanimité à gauche est celui de L’Haÿ-les-Roses-Fresnes qu’elle espère bien récupérer au vu des bons scores de dimanche. Ce mercredi, Christian Favier et Anne Hidalgo, maire PS de paris, y sont attendus pour soutenir les candidats.

Les duels de second tour

Alfortville : VDMEC/Ecolo
Arcueil : VDMEC/MajPres
Champigny 1 : UD/VDMEC
Champigny2 : UD/VDMEC
Charenton-le-Pont : UD/Ecolo(Soutien VDMEC)
Choisy-le-Roi: UD/VDMEC
Créteil1: VDMEC/UD
Créteil2: VDMEC/UD
Fontenay-sous-Bois: VDMEC/UD
L’Haÿ-les-Roses: VDMEC/UD
Ivry-sur-Seine: VDMEC/UD
Le Kremlin-Bicêtre: VDMEC/Ecolo
Maisons-Alfort: UD/Ecolo (soutien VDMEC)
Nogent-sur-Marne: UD/VDMEC
Orly : UD/DVG (soutien VDMEC)
Plateau briard : UD (soutien VDMEC)/RN
Saint-Maur-des-Fossés 1: UD/Ecolo (soutien VDMEC)
Saint-Maur-des-Fossés 2: UD/VDMEC
Thiais : UG/VDMEC
Villejuif : UD/MajPres (soutien UD)
Villeneuve-Saint-Georges : UD/VDMEC
Villiers-sur-Marne : UD/MajPres
Vincennes : UD/Ecolo (soutien VDMEC)
Vitry-sur-Seine 1: VDMEC/Ecolo
Vitry-sur-Seine 2 : VDMEC (probable désistement républicain du 2ème candidat)

Lire tous nos articles sur les départementales 2021 en Val-de-Marne

A lire aussi sur les départementales 2021 en Val-de-Marne

Val-de-Marne: une soirée d’euphorie à droite
Départementales : la droite prend le Val-de-Marne
2ème tour des départementales et régionales en Val-de-Marne: 27,04 % de participation à 17h
Départementales et régionales en Val-de-Marne: participation en hausse à 12h
Départementales Val-de-Marne 2ème tour: candidats et mode d’emploi
Départementales Vitry-sur-Seine: recours en justice suite aux bulletins manquants
Lire tous nos articles sur les départementales 2021 en Val-de-Marne
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Départementales Val-de-Marne 2me tour: gauche unie face à la droite mais duels internes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi