Associations | | 21/05
Réagir Par

El Kawa des seigneurs: le café socio-culturel des seniors à Créteil

El Kawa des seigneurs: le café socio-culturel des seniors à Créteil © Chloé Bergeret

Un lieu accessible, pas cher, convivial, abrité, destiné aux seniors, pour ne pas rester isolé sur le banc de sa cité quand on vit déjà seul, tel est l’objectif du café socioculturel El Kawa des seigneurs. Initié l’an dernier par l’association cristolienne Fils et Filles de la République et ouvert début 2021, ce café aide les personnes âgées isolées à sortir de l’invisibilisation, à retrouver une vie sociale. Reportage.

Ce café, ça nous permet de respirer“, témoigne Maud, une habituée. Avec ses amies, Evelyne et Fatiah, elle y passe l’après-midi. Aujourd’hui, c’est l’atelier jeux de société, elles sont en pleine partie de rami. “Je viens régulièrement, deux ou trois fois par semaine. J’aime les ateliers jeux, couture… J’ai fait le massage aussi, c’était très bien, ça m’a fait du bien aux épaules“, raconte Evelyne. “Je suis aussi un peu bénévole, je donne un coup de main, je sers le café, j’accueille les gens. J’ai ramené beaucoup de gens…“, explique-t-elle encore. Le bouche à oreille fonctionne bien, puisqu’aujourd’hui, 70 personnes âgées se rendent dans ce café, ouvert début 2021.

“C’est ouvert à tout le monde, les gens qui passent soyez les bienvenus”, explique Salika Amara, une des fondatrices de ce café, en apostrophant les passants. “Il y a un vrai brassage de populations, les activités gratuites ça permet à tous de venir.”

“Beaucoup de gens venus de partout s’investissent. Des gens viennent distribuer des gâteaux, font des dons. Le mot d’ordre c’est solidarité et entraide”, raconte Fatiah, également membre du Sel de Créteil, qui propose des échanges locaux et des services.

© Chloé Bergeret
Exposition Chibania, nos mères courages au Kawa des Seigneurs

“Un mieux vieillir”

L’idée s’est concrétisée durant le premier confirnement. Salika Amara, membre de l’association Fils et Filles de la République se souvient avoir constaté, lors d’une distribution de masque, “la très grande précarité des personnes âgées.”

“On s’est dit que c’était le moment d’agir, on a envoyé le projet un peu partout, la Ville de Créteil et l’intercommunalité Grand Paris Sud Est Avenir ont répondu“, explique Salika. Le café est aujourd’hui subventionné par la ville et le territoire.

Unique dans son genre sur le Val-de-Marne, ce type de café socio-culturel pour seniors existe déjà à Belleville et à Barbès à Paris, mais aussi à Lyon et en Corrèze. “Il faudrait que ça se développe plus, c’est très important. C’est selon moi quelque chose qui devient indispensable. Il faut changer le regard sur la vieillesse. Je crois au mieux vieillir, la vieillesse n’est pas forcément synonyme d’Ehpad (Etablissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes) et de maison de retraite. C’est ce qu’on veut faire ici, c’est un lieu où on a plaisir à venir. La situation des personnes âgées avec le confinement s’est aggravée. On leur propose ici un lieu de vie spécialement pour eux.

© Chloé Bergeret
El Kawa des Seigneurs.

Un lieu intergénérationnel

Pour faire tourner le café, beaucoup de bénévoles s’investissent. Seule Magdalena est salariée, aidée de deux jeunes en service civique, comme Medhi qui accompagne les différentes activités, des atelier beauté aux jeux en passant par la couture. “J’ai même dû apprendre à jouer à des jeux de société pour être avec eux“, confie le jeune homme. Il participe aussi aux permanences informatiques et aide les personnes âgées dans leurs démarches administratives. “C’est très difficile pour eux de remplir certains documents dématérialisés, en plus on a beaucoup de gens issus de l’immigration avec des démarches très compliquées…“, explique Magdalena.

Les personnes âgées sont invisibilisées

Penchés sur les ordinateurs, jeunes et moins jeunes se rapprochent. “Avant je ne parlais pas trop aux grands-parents, mais aujourd’hui je parle de plus en plus aux personnes âgées. Il suffit d’être à l’écoute, ils sont adorables, ils viennent discuter, ils m’apprennent la vie, ils me donnent des conseils.“, témoigne Medhi. “Les personnes âgées sont invisibilisées, elles restent entre elles. Ici, on créé des liens et des liens intergénérationnels.”

© Chloé Bergeret
Les bénévoles préparent la Chorba, qui sera distribuée gratuitement.

El Kawa des Seigneurs : ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30. 13 rue Cotonou, 94000 Créteil. Un salon de thé et un café, permanences juridiques et administratives, et espace d’activité.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour El Kawa des seigneurs: le café socio-culturel des seniors à Créteil
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi