Politique | | 13/02
Réagir Par

Election municipale annulée à Bondy: la majorité fait appel

Election municipale annulée à Bondy: la majorité fait appel © Bondy

Le tribunal administratif de Montreuil a annulé vendredi l’élection municipale à Bondy (Seine-Saint-Denis), remportée avec 64 voix d’avance par Stephen Hervé (LR) contre la maire sortante Sylvine Thomassin (PS). Le maire annonce faire appel.

A l’issue du second tour, M. Hervé avait été élu maire avec 50,36% des suffrages exprimés contre 49,63% pour son adversaire socialiste.

L’ancienne maire socialiste de cette ville populaire d’environ 53 000 habitants et historiquement ancrée à gauche conteste une élection “irrégulière”. Sylvine Thomassin reproche notamment à la liste de Stephen Hervé (LR) la diffusion d’un tract les jours précédents le scrutin, mettant en cause sa probité et l’accusant de népotisme. Différents supports avaient repris un article paru dans Le Parisien datant du 25 juin, mentionnant l’ouverture d’une enquête préliminaire pour prise illégale d’intérêts à l’encontre de Mme Thomassin. Mais certains d’entre eux avaient tronqué l’article ou surligné les éléments à charge, a pointé le tribunal administratif. Cette diffusion fut “un élément nouveau de la propagande électorale, au demeurant particulièrement grave et sensible”, a-t-il estimé.

Or “le tractage et l’affichage massif de ces supports, à une date ne permettant pas à la candidate de répondre utilement à cet élément nouveau de la polémique électorale portant sur sa probité personnelle, ont été de nature (…) à fausser les résultats du scrutin”, estime le tribunal.

“L’élection a été volée aux Bondynois, c’est ça qui me mobilise”, a réagi auprès de l’AFP Sylvine Thomassin, dénonçant “un système monté pour tricher” qui s’est également concrétisé, selon elle, par de fausses procurations.

Stephen Hervé annonce faire appel

De son côté, le maire Stephen Hervé a réagi ce samedi dans un communiqué, indiquant que, en tant qu’élu républicain, il respectait l’institution judiciaire du pays, tout en considérant que le juge a “surestimé la distribution de ces quelques tracts et affichettes”.

L’élu, qui note qu’un des motifs d’annulation évoqué par le juge repose aussi sur 19 signatures erronées sur le cahier d’émargement, pointe que le bureau de vote était de la responsabilité de la précédente majorité et retient que, même en retirant ces 19 votes, il restait un écart de 45 voix.

L’élu annonce par ailleurs qu’il va faire appel auprès du Conseil d’Etat: “Le juge électoral est là pour vérifier la sincérité des scrutins électoraux et non pour voter à votre place. C’est pourquoi, nous attendons avec confiance la décision du Conseil d’Etat, qui est la plus haute juridiction administrative.”

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Election municipale annulée à Bondy: la majorité fait appel
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi