Environnement | | 06/01
Réagir Par

Extension de l’incinérateur de Créteil: concertation sur le permis de construire

Extension de l’incinérateur de Créteil: concertation sur le permis de construire
Centres de vaccination à Créteil : Voir la page

Suite à l’avis favorable de la commission d’enquête publique pour doter l’incinérateur de Créteil d’un troisième four de façon à augmenter sa capacité de 50%, une nouvelle concertation publique démarre ce jeudi 7 janvier à propos du permis de construire.

Pour rappel, l’incinérateur de Créteil gère les déchets de 19 communes* du Val-de-Marne regroupées dans le syndicat intercommunal Smitduvm (Syndicat Mixte Intercommunal de Traitement des Déchets Urbains du Val-de-Marne). Il est opéré en délégation de service public par Suez via une filiale commune avec Tiru (filiale d’EDF). L’enjeu du projet est d’augmenter la capacité d’incinération du centre de 50% en construisant un troisième four. En parallèle de cette augmentation des capacités d’incinération, le projet d’extension prévoit aussi une augmentation des capacités du réseau de chauffage urbain qu’il alimente, de la production d’électricité (d’où l’alliance avec EDF), et aussi de la production d’hydrogène en utilisant une partie de l’électricité pour séparer les molécules d’hydrogène et d’oxygène de l’eau (H20). Le chiffrage de l’investissement se situe autour de 130 millions d’euros.

Au terme d’une enquête publique qui s’est déroulée au mois de juillet 2020, le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable à cette extension, insistant sur le fait qu’elle permet d’éviter un recours massif à l’enfouissement, tout en enjoignant les communes du Smitdvum à accélérer la cadence sur la réduction des déchets. Il s’est montré plus réservé sur la production d’hydrogène en recommandant une étude de danger spécifique. En ville, le projet suscite néanmoins la controverse, rejeté par les écologistes, les militants de la France insoumise et l’association Alic (Affamons l’incinérateur de Créteil) qui prônent une réduction plus drastique des déchets pour éviter de recourir à une extension de l’incinérateur.

Lire : Avis favorable pour l’extension de l’incinérateur de Créteil

Suite à ce rapport, le préfet a publié début décembre un arrêté autorisant l’exploitation de cette nouvelle unité d’incinération.

C’est dans ce contexte que se tient désormais la concertation sur le permis de construire, nouvelle étape dans le déploiement du projet.

Cette concertation publique se tient du jeudi 7 janvier au jeudi 4 février 2021. L’intégralité du dossier de permis de construire est téléchargeable depuis le site de Valomarne.

Les remarques peuvent être adressées à la préfecture via le mail suivant : pref-enquetepublique@val-de-marne.gouv.fr

*Les villes du Smitduvm:
Paris Est Marne et Bois : Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Fontenay-sous-Bois, Le Perreux-sur-Marne, Nogent-sur-Marne, Saint-Maur-des-Fossés, Villiers-sur-Marne
Grand Paris Sud Est Avenir : Alfortville, Boissy-Saint-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Créteil, La-Queue-en-Brie, Limeil-Brévannes, Le Plessis-Trévise, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Sucy-en-Brie
Grand Orly Seine Bièvre : Villeneuve-Saint-Georges

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Extension de l’incinérateur de Créteil: concertation sur le permis de construire
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi