Entreprendre | | 10/06
Réagir Par

Fitness à Ivry-sur-Seine: rouvrir pour s’attaquer au mur de dettes

Fitness à Ivry-sur-Seine: rouvrir pour s’attaquer au mur de dettes © FB
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Neuf mois après avoir lancé un cri de détresse lors de la fermeture de sa salle de fitness, Giet’Studio, à Ivry-sur-Seine, Christopher Hance a rouvert ses portes aux clients ce mercredi. Heureux de cette reprise, le chef d’entreprise reste malgré tout fébrile car maintenant il faut s’attaquer au mur de dettes…

De la musique rythmée résonne dans la salle de danse. Dans le hall, deux adhérentes déjà en tenue attendent le début du cours de 18 heures. Quelques enfants s’amusent dans une salle attenante. La vie a repris dans ce club de fitness du quartier Monmousseau qui n’accueillait plus de public depuis septembre dernier.

Lire aussi : Restrictions anti-Covid: le cri de détresse d’un patron de salle de fitness à Ivry-sur-Seine

A l’accueil, Christopher Hance, le patron, a retrouvé le sourire. “Si nous avons pu tenir jusqu’à maintenant, c’est grâce à l’élan de solidarité de nos adhérents qui ont continué à payer leur abonnement, des coachs qui m’ont épaulé durant cette période et de mes propriétaires, qui ont été compréhensifs”.

L’entrepreneur qui avait ouvert sa salle en 2019 s’attend néanmoins à des mois difficile avant d’effacer sa dette de loyer d’environ 30 000 euros, qui vient s’ajouter à ses charges. “Il va falloir enregistrer des inscriptions. Ce n’était pas possible jusqu’à présent de prospecter de nouveaux clients. Cette réouverture intervient tardivement pour nous parce que nous fonctionnons sur le rythme de l’année scolaire. Nous comptons sur ces deux mois d’été pour proposer des séances gratuites d’initiations et ainsi fidéliser”, se projette l’entrepreneur de fitness.

Les cours à distance n’ont fonctionné que lors du premier confinement

Faute de lieu où se réunir, les coach sportifs de Giet’Studio, auto-entrepreneurs, ont proposé des cours à distance. “Au départ ça a bien fonctionné et nous avons ainsi pu conserver un semblant de contact mais lors du second confinement, les gens n’étaient plus motivés et ne répondaient plus présent”, explique Magalie, qui a pu s’en sortir grâce à un emploi de contractuel dans une mairie. “Lorsque les mesures ont été un peu levées, il était possible de venir faire du sport avec un certificat médical, mais là encore ça n’était pas suffisant”, ajoute Loïc, coach ayant fait quelques cours en extérieur avec des groupes réduits.

Après avoir enseigné dans de grandes chaînes de salles de sport, Christopher Hance croît dur comme fer à son modèle de “structure à taille humaine” et compte bien en faire un argument pour booster la croissance de Giet’Studio. “Tout ce qui pourra nous permettre de recruter sera bon à prendre!”

Lire aussi :

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Coronavirus en Ile-de-France: grosse accélération sur la vaccination
Coronavirus à l’hôpital en Ile-de-France: la décrue se poursuit
Ile-de-France: les contaminations au coronavirus en dessous de l’entre 2ème et 3ème vague
Villejuif: succès pour le premier arrêt du bus de vaccination contre la Covid
Villejuif, le bus de vaccination démarre
Déconfinement Ile-de-France: quoi de neuf le 9 juin?
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Aucun commentaire pour Fitness à Ivry-sur-Seine: rouvrir pour s’attaquer au mur de dettes
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi