Société | | 11/05
Réagir Par

Fontenay-sous-Bois: comment l’Ehpad Hector Malot s’ouvre à nouveau au monde

Fontenay-sous-Bois: comment l’Ehpad Hector Malot s’ouvre à nouveau au monde © Fb
Centres de vaccination à Fontenay-sous-Bois : Voir la page

La Covid-19 n’a pas épargné la maison de retraite Hector Malot de Fontenay-sous-Bois qui a perdu plusieurs résidents, géré des foyers de contamination et est resté confiné de longs mois. Avec la vaccination et le reflux des contaminations, l’établissement s’ouvre à nouveau à la vie extérieure, aux activités de groupe, à la ville. La ministre Brigitte Bourguignon est venue voir sur place pour encourager ce mouvement au niveau national.

Si la prudence reste encore de mise aujourd’hui, l’établissement a autorisé les visites extérieures dans les chambres des résidents début mars, dès que le gouvernement a donné son feu vert. Des activités en groupe ont aussi repris même si le temps de la restauration n’est pas encore revenu à la normale. “L’Ehpad n’est pas une enclave, il se trouve au cœur de la société et il nous paraissait normal que la levée progressive des mesures sanitaires s’applique aussi à la vie de nos résidents”, explique Magali Rineau, directrice adjointe de la maison de retraite intercommunale (MRI) et responsable du site fontenaysien.

“La médicalisation importante de l’établissement avec l’apport de praticiens gériatres et la présence 24 heures sur 24 de personnel soignant permet d’éviter 2 à 3 journées d’hospitalisation de moins que la moyenne des Ehpad et évite aux résidents le désagrément d’un transport dans un établissement hospitalier”, explique Emmanuel Sys, nouveau directeur du groupement des Ehpad publics du Val-de-Marne.

Lire aussi : Emmanuel Sys nommé à la direction des Ehpad publics du Val-de-Marne

Le rôle crucial des psychologues

Dans cette période coupée du monde, le rôle des psychologues a aussi été déterminant. “Nous avons été en mesure de travailler au cas par cas avec nos publics parce qu’ils avaient tous des manières différentes d’exprimer leur souffrance. Certains étaient en demande d’activités, de voir leur famille, d’autre au contraire ont préféré rester dans leur chambre. La mise en place de l’outil visio-conférence et du téléphone nous a beaucoup aidé. Nous avons eu beaucoup de réactions positives et allons continuer à l’utiliser pour les résidents dont les proches se trouvent dans d’autres régions ou à l’étranger”, explique Cyril Operon, psychologue à l’Ehpad Hector Malot.

S’ouvrir à la ville

Au-delà de la crise, l’établissement pense désormais l’ouverture sur la ville avec des projets intergénérationnels. Il est notamment question d’accueillir sur site une crèche et de créer un espace de répit pour les aidants. “Nous voulons également capitaliser l’élan de générosité dont nous avons bénéficié à travers les nombreuses propositions de bénévolat”, indique Magali Rineau.

La ministre veut encourager le retour à la vie sociale dans les Ehpad
Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargé de l’autonomie, est venue visiter l’Ehpad ce lundi pour encourager ce retour à la vie dans toutes les maisons de retraite. “Il y a encore trop de restrictions sur les droits de visites et de sortie, certains directeurs sont prompts à sortir le parapluie. Nous devons aux familles des établissements plus transparents, plus ouverts, les résidents et leurs proches ont leur mot à dire, ils ont des droits”.

Lire aussi :

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Un centre de vaccination éphémère à l’université de Créteil
100 classes fermées pour Covid-19 en Seine-Saint-Denis
Coronavirus en Ile-de-France: nouvelle décrue hospitalière
Coronavirus en Ile-de-France: la 4ème vague poursuit son reflux
Vaccination contre la Covid en Ile-de-France: fortes disparités sociogéographiques
Opération vaccination au lycée du Perreux-sur-Marne
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Aucun commentaire pour Fontenay-sous-Bois: comment l’Ehpad Hector Malot s’ouvre à nouveau au monde
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi