Manifestation | | 19/03
Réagir Par

Grève académique et manifestation intersyndicale devant le rectorat de Créteil

Grève académique et manifestation intersyndicale devant le rectorat de Créteil
Centres de vaccination à Créteil : Voir la page

L’intersyndicale SNES-FSU, SN-FO-LC, SNETAA-FO, CGT Éduc’action, SUD éducation et la fédération de parents d’élèves FCPE organisent une manifestation ce vendredi 19 mars à 10 heures devant le rectorat de Créteil.

Pour les syndicats, ce rassemblement qui se tient à l’occasion du CTA (Comité technique académique) sur les postes, vise à dénoncer des diminutions de dotations horaires globales dans les collèges et les lycées.

“Dans les collèges, alors que des centaines d’élèves supplémentaires sont attendu·e·s (+1065 au total), le nombre d’heures postes supprimées correspond à 66 équivalents temps plein ! Dans les lycées, la mise en place des réformes Blanquer des lycées (généraux, technologiques et professionnels) entraîne une aggravation considérable des conditions de travail : 23 ETP (Equivalent temps plein) en moins en heures postes en LP (lycée professionnel) et 3 ETP en plus en heures postes seulement en LGT (lycée d’enseignement général et technique) pour plus de 3000 élèves supplémentaires !”, dénonce l’intersyndicale.

“Cette nouvelle baisse de moyens, qui vient s’ajouter à une situation déjà désastreuse (très nombreux enseignant·e·s non remplacé·e·s, élèves d’ULIS (élèves à troubles d’apprentissages) et d’UPE2A (élèves qui ont besoin d’apprendre le français) non pris·e·s en compte dans des effectifs en explosion, manque criant d’AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap), d’infirmier·e·s, d’assistant·e·s sociaux·ales, de PsyEN (psychologue de l’Education nationale)…), entraîne notamment une augmentation du nombre d’élèves dans les classes et menace de nombreux postes. La liquidation des moyens alloués à l’éducation prioritaire préfigure son démantèlement programmé Cette année encore, pas un seul poste de CPE (Conseiller principal d’éducation) n’est créé alors que les effectifs d’élèves ne cessent d’augmenter et que la situation des vies scolaires est catastrophique dans les établissements scolaires du département. Il est urgent de créer massivement des postes de CPE et d’AED (Assistant d’éducation)”, poursuit l’intersyndicale.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Grève académique et manifestation intersyndicale devant le rectorat de Créteil
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi