Vélo | Ile-de-France | 01/04
Réagir Par

Ile-de-France: 22 aménagements cyclables aidés par le dernier plan vélo

Ile-de-France: 22 aménagements cyclables aidés par le dernier plan vélo © Charles Henry
Centres de vaccination à Ile-de-France : Voir la page

Lancé en 2018, le plan national vélo et mobilités actives prévoit de mobiliser 350 millions d’euros de subventions sur sept ans, auxquels s’ajoutent 100 millions d’euros supplémentaires abondés dans le cadre du plan France Relance. Après 2 premiers appels à projets qui ont donné lieu à 339 projets, le 3ème va en pousser 194 dont 22 en Ile-de-France. Coup d’œil.

Les deux premiers appels à projets avaient mobilisé 114 millions d’euros. Ce troisième est doté de 101 millions d’euros dont 17,2 millions d’euros concernent 22 projets en Ile-de-France. Les projets considérés comme plus modestes peuvent aussi être accompagnés par la dotation de soutien à l’investissement local (DSIL).

22 projets d’aménagements cyclables en Ile-de France

DépartementsProjets
Paris (75)piste cyclable ligne 13 rive gauche
piste cyclable V13 Rive droite
piste cyclable ligne 3 est
piste cyclable avenue de la Porte de Clignancourt
Seine-et-Marne (77)Conseil départemental de Seine-et-Marne: création d’une nouvelle passerelle piétons/cycles de franchissement du canal de Meaux à Chalifert, entre le chemin des Aulnoyes et la rue Louis Braille sur la commune d’Esbly
Chelles: Aménagement d’une piste cyclable bi-directionnelle sur l’avenue du Général de Gaulle
Yvelines (78)Communauté d’agglomération Saint Germain Boucles de Seine : projet de voie verte sécurisée sur les 4 km de berges au Mesnil-le-Roi
Noisy-le-Roi: création d’itinéraires de circulations douces dans le cadre du Schéma Directeur de la ville
Essonne (91)Massy: prolongement de la coulée verte entre l’avenue du Général de Gaulle et l’avenue du Président Allende
Hauts-de-Seine (92)Montrouge: requalification de l’Avenue de la République Nord sur la section entre la rue Rabelais et le Boulevard Romain Rolland à Paris 14ème
Montourge: Requalification des espaces publics du quartier Ginoux-Gautier
Seine-Saint-Denis (93)Conseil départemental de la Seine-Saint- Denis: création d’un aménagement cyclable sécurisé sur la RD932 entre la rue de l’Abbé de Niort et l’avenue Descartes à Blanc-Mesnil, Dugny et le Bourget
Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis: réalisation d’aménagement cyclable, necessitant le comblement d’une trémie, sur la RD932 à Aubervilliers et Pantin entre la limite départementale et la rue Condorcet
Etablissement Public Territorial Plaine Commune: aménagement de la rive droite du canal Saint-Denis en faveur des modes actifs
Plaine Commune: création d’une piste cyclable bidirectionnelle entre l’avenue Victor Hugo à Aubervilliers et la rue El Ouafi à Saint Denis
Noisy-le-Grand: création de la liaison douce Michel Goutier Bords
de Marne
Noisy-le-Sec: création d’une voie verte et d’une piste cyclable permettant la réalisation d’un itinéraire cyclable entre le centre-ville de Noisy-le-Sec et la future station de la ligne 11 prolongée « Coteaux-Beauclair ».
Val-de-Marne (94)Conseil départemental du Val-de-Marne: création d’une piste cyclable autour du carrefour Pompadour à Créteil et aménagement d’une voie verte entre le carrefour et la base de loisir de Créteil
Pérennisation des pistes cyclables sanitaires : RD120, RD4 et RD86 de Nogent à Vincennes
Thiais: passerelle cyclable du Sénia
Val-d’Oise (95)Chaumontel: Requalification de la RD 316 avec création d’une
voie verte

« Je fais souvent des allers-retours à Paris pour voir ma fille ou chercher mes petits-enfants à l’école. S’il y avait plus de sécurité sur le parcours ce serait encore mieux », témoigne Abdou, 56 ans, qui emprunte souvent la piste cyclable reliant Nogent-sur-Marne à Vincennes. Inaugurée en mai 2020 sur la départementale 120, cette piste ne devait être que temporaire, offrant en pleine crise sanitaire une alternative aux transports en commun. Comme la piste qui longe la ligne 13 du métro à Paris, elle figure parmi les 22 projets franciliens retenus par la préfecture d’Ile-de-France dans le cadre du 3ème appel à projets du fonds mobilités actives.

D’un coût prévisionnel estimé à 400 000 euros, la pérennisation à long terme de la piste cyclable sur la D120 est encore à l’étude. Dans ce genre de projet, il faut « garantir la sécurité des cyclistes sans créer de congestion de trafic, pénalisant notamment les usagers des bus », rappelle-t-on au conseil départemental du Val-de-Marne.

Dans le Val-de-Marne, l’Etat contribue ainsi au financement des trois projets retenus dans le cadre du dernier appel à projets à hauteur de 3,7 millions d’euros, selon les chiffres communiqués par la direction régionale et interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement (DRIEA), soit un tiers du montant des projets. Une part que le conseil départemental du Val-de-Marne estime de son côté à 20%.

En dehors de la piste cyclable sur la D120, figurent aussi des projets structurants : l’aménagement du carrefour Pompadour à Créteil, « véritable Mordor du vélo » relève Stein van Oosteren en référence à la région inhospitalière du roman Le Seigneur des anneaux, et le projet de passerelle au-dessus des voies du RER C dans le secteur du Sénia, à Thiais.

Dans le 94, d’autres projets n’ayant pas été retenus dans les appels à projets du gouvernement, sont également poursuivis comme le projet d’aménagement cyclable sur l’avenue Brossolette à Créteil, en cours d’étude, et l’expérimentation d’un vélo-bus sur la RD7 de porte d’Italie à Chevilly-Larue.

Stein van Oosteren en est convaincu, « la crise du covid a accéléré la révolution du vélo en France. Il y a d’abord eu les coronapistes dont beaucoup sont pérennisées. Maintenant, l’essor de l’urbanisme tactique permet d’expérimenter des aménagements plus sécurisants, notamment dans les carrefours. » C’est ce qui a été fait à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), au carrefour entre la D933 et la D40 en créant une voie dédiée aux vélos. Mais pour atteindre l’objectif de faire passer de 3 à 9 % la part du vélo dans les déplacements quotidiens d’ici 2024, il faudra aussi s’attaquer à d’autres enjeux comme celui des structures de stationnement en vue de favoriser l’intermobilité et celui de la lutte contre le vol de vélos, estime le cycliste.

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Ile-de-France: 22 aménagements cyclables aidés par le dernier plan vélo
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi