Santé | Ile-de-France | 12/05
Réagir Par

Ile-de-France: l’AP-HP ouvre son directoire aux usagers

Ile-de-France: l’AP-HP ouvre son directoire aux usagers

Dans la gouvernance tentaculaire de l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP), qui regroupe une quarantaine d’hôpitaux en Ile-de-France, les représentants d’usagers avaient jusqu’ici voix au chapitre dans les commissions usagers des établissements et au Conseil de surveillance du groupe. Depuis ce 11 mai, ils sont désormais aussi représentés au directoire, avec une voix consultative.

Composé d’une trentaine de membres, notamment les doyens, directeurs et présidents de communauté médicale d’établissement des 6 groupes hospitaliers universitaires (GHU) de l’AP-HP, le directoire, présidé par le directeur général Martin Hirsch, vient en appui de ce dernier dans la conduite de sa politique générale. Le directoire approuve le projet médical et prépare le projet d’établissement. Il est ainsi directement lié à la direction opérationnelle tandis que Conseil de surveillance, composé de trois collèges (élus locaux, personnels, personnalités qualifiées) et actuellement présidé par Anne Hidalgo, maire de Paris, se prononce sur la stratégie du groupe et contrôle sa gestion.

Initialement doté de 9 membres, le directoire avait déjà été élargi à l’occasion de la “Nouvelle AP-HP”, l’organisation en 6 GHU, pour intégrer des représentants de chaque groupe. La possibilité de faire siéger des usagers, “avec voix consultative”, a été permise par la loi du 26 avril 2021 visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification. C’est dans ce contexte que l’AP-HP a à nouveau élargi son directoire à deux représentants d’usagers qui ont siégé pour la première fois ce mardi 11 mai.

Ont été désignés, après appel à candidature, Martine Karoubi, membre de l’association Vaincre la mucoviscidose et représentante des usagers à l’hôpital Cochin, et Jacques Walch, membre de l’association Pemphigus Pemphigoïde France et représentant des usagers à l’hôpital Avicenne de Bobigny. Joint au téléphone sur ses attentes par rapport à cette représentation, Jacques Walch évoque “le partage de l’expérience usagère et son intégration dans la décision collective” tout en ajoutant qu’il reste à “construire cette fonction.”

“L’AP-HP est ainsi le premier CHU à nommer au sein de son directoire des représentants des usagers. Cette désignation s’inscrit dans une volonté d’associer plus largement les usagers à la vie de l’AP-HP, comme en témoigne notamment leur présence hebdomadaire aux réunions de crise élargies sur le COVID”, souligne l’AP-HP dans un communiqué. La désignation a été organisée après un jury composé de plusieurs membres du directoire et non par les usagers eux-mêmes. Peut-être une prochaine étape à envisager dans la démocratie sanitaire?

Localement, certains GHU ont aussi commencé à faire place aux usagers, au-delà de la seule Commission des usagers (CDU) obligatoire dans chaque établissement et dont les représentants usagers sont désignés par la délégation départementale de l’Agence régionale de santé (ARS) sur proposition d’associations agréées.

Au GHU Mondor par exemple, on explique avoir fait place à trois représentants d’usagers au Conseil hospitalier de territoire (qui remplace l’ancien Conseil de surveillance). Les personnes ont été nommées par la direction mais “les usagers s’étaient mis d’accord entre eux au préalable”, fait-on savoir à l’hôpital.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Ile-de-France: l’AP-HP ouvre son directoire aux usagers
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi