Culte | | 15/12/2021
Réagir Par

Indemnisation des victimes de pédophilie dans l’église: l’évêque de Créteil montre l’exemple

Indemnisation des victimes de pédophilie dans l’église: l’évêque de Créteil montre l’exemple © Diocèse de Créteil

Une maison de 250 mètres carrés en centre-ville de Créteil, voilà qui devrait déjà rapporter quelques centaines de milliers d’euros à l’église catholique sans recourir aux fidèles. Evêque de Créteil, Dominique Blanchet a décidé de vendre la maison où il est logé pour abonder le fonds Selam destiné à indemniser les victimes d’abus sexuels suite à l’accablant rapport Sauvé. Des mesures de prévention sont également engagées.

“Avec l’accord du Conseil diocésain aux affaires économiques et du Collège des consulteurs, la résidence de l’évêque va être mise en vente. Un logement plus modeste en proximité de l’évêché va être recherché. Les conditions d’exercice du ministère épiscopal demeureront, elles, inchangées. Ce sera toujours à l’évêché, en proximité de la cathédrale. Le produit de cette cession sera sécurisé dans un fond dédié que nous allons créer et permettra de réaliser rapidement un premier versement. Cette décision nous permettra aussi d’assumer dans la durée, la part de notre contribution institutionnelle”, explique l’évêque. Il s’agit du premier diocèse de France à passer à l’action après que la conférence des évêques ait annoncé son intention de vendre une partie de son patrimoine immobilier.

Pour rappel, le rapport Sauvé, publié début octobre, a donné à voir les proportions des actes pédophiles perpétrés au sein de l’église catholique, faisant état de 216 000 victimes de clercs ou religieux depuis 1950 en France, 330 000 en comptant les victimes de laïcs, et environ 3000 agresseurs qui pour la plupart ne rendront jamais de comptes, les faits étant prescrits ou les auteurs décédés.
Lien vers le site de la Ciase pour prendre connaissance du rapport et des témoignages

Cellule d’écoute renforcée

L’évêque annonce par ailleurs que la cellule d’écoute du diocèse, active depuis 2016, a été élargie et est joignable par email à paroledevictimes94@eveche-creteil.cef.fr Le numéro national mis en place avec l’association France-Victimes ( 01.41.83.42.17) sera également affiché dans chaque lieu d’accueil ecclésial : diocésain, scolaire ou paroissial.
Lire aussi : L’église catholique du Val-de-Marne met en place une cellule d’écoute pour les victimes d’abus sexuels

Charte de bientraitance et protection des mineurs

Deux mesures de prévention sont aussi annoncées. D’une part, une charte de bientraitance et de protection des mineurs doit être finalisée d’ici le début 2022 pour toute rencontre de catéchèse, d’aumônerie, de mouvement, de retraite, de camps organisés pour les enfants et les jeunes. “Cette charte sera connue des parents et nous engagera dans notre relation d’accompagnement.”

Formation des agents pastoraux

D’autre part, une formation spécifique de tous les agents pastoraux sera mise en place à partir du mois de mars 2022. “Un premier ensemble de responsables diocésains et paroissiaux suivra cette formation de 3h au cours du 1er semestre 2022, pour être ensuite déployée. Elle visera à doter le plus grand nombre d’entre nous des réflexes nécessaires de prévention et d’action au sein de nos communautés”, détaille l’évêque.

“Une longue route s’ouvre devant nous pour que notre Église soit véritablement cette maison où chacun puisse se sentir protégé et respecté”, poursuit l’évêque qui invite les fidèles à s’engager dans la consultation synodale en cours.

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Indemnisation des victimes de pédophilie dans l’église: l’évêque de Créteil montre l’exemple
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi