Société | | 20/02
Réagir Par

Interpellation avec lacrymo: un invité de la soirée clandestine de Joinville perd son œil

Interpellation avec lacrymo: un invité de la soirée clandestine de Joinville perd son œil

Ce vendredi 13 novembre, la soirée clandestine organisée dans un pavillon de Joinville-le-Pont avait fait le buzz. Mohamed, 20 ans, s’en souviendra longtemps. Il y a perdu son œil définitivement. Appelée pour tapage nocturne, la police était intervenue en recourant à des grenades lacrymogènes pour expulser les convives et mettre fin à une rixe. C’est l’une de ces grenades qui a blessé le jeune étudiant.

Le jeune homme, qui s’est confié au micro de France Télévision, indique avoir demandé sans succès aux policiers d’appeler les pompiers, et s’être vu répondre que de toutes façons, il lui restait l’autre œil.

Ce n’est pas parce que l’on contrevient à une règle que cela implique de la violence de la part des policiers, réagit l’avocat du jeune homme, interrogé par France Télévision. Les policiers ont de leur côté indiqué avoir recouru aux grenades après avoir été pris à partie en arrivant.

Le jeune homme indique par ailleurs qu’il y avait 150 convives tandis que la police indique en avoir comptabilisé le double.

Selon France Télévision, le Parquet de Créteil a ouvert une enquête qui a été confinée à l’IGPN (Inspection générale de la police nationale).

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Interpellation avec lacrymo: un invité de la soirée clandestine de Joinville perd son œil
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi