Service public | Hauts-de-Seine | 16/03
Réagir Par

Issy-les-Moulineaux – Paris: les facteurs ont manifesté

Issy-les-Moulineaux – Paris: les facteurs ont manifesté © Ganossi

Appelés à la grève en Ile-de-France et particulièrement dans les Hauts-de-Seine, environ 200 facteurs ont manifesté mardi devant le siège de La Poste à Paris pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

“Cette journée est un succès, s’est réjoui Gaël Quirante, secrétaire départemental SUD Poste 92. Dans le département, on a repris des habitudes de piquets de grève et il y a entre 60 et 70% de grévistes”.

Selon le groupe, “82% des postiers de la direction Courrier-Colis des Hauts-de-Seine avaient assuré leurs missions”.

Le préavis reconductible a été lancé par l’intersyndicale CGT, FO et SUD-PTT du département, qui ne s’était plus rassemblée depuis 11 ans.

Renforcés par d’autres délégations d’Ile-de-France (Paris, Val d’Oise, Yvelines) et de régions (Nord, Gironde, Vienne), les grévistes ont rejoint depuis Issy-les Moulineaux, le siège national de La Poste en périphérie de Paris.   

A l’origine de plusieurs conflits durs avec leur direction, les syndicats alto-séquanais dénoncent une “dégradation continue des conditions de travail” aggravées selon eux par les réorganisations “depuis le début de la crise sanitaire”.

“En plein Covid et alors que la boîte a fait 2,1 milliards d’euros de bénéfices on ne peut pas avoir zéro prime d’intéressement”, a poursuivi M. Quirante, accusé d’avoir séquestré des cadres du groupe en 2010. 

Son licenciement en mars 2018, autorisé contre l’avis de l’inspection du travail par la ministre du Travail d’alors, a été validé fin janvier par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise.

“On a montré nos forces”, a-t-il ajouté, précisant qu’en cinq ans le nombre de bureaux de poste de son département était passé de 103 à 80. 

Les syndicats accusent les projets de réorganisation d’être responsables de la suppression d’emplois, de repos et de tournées.

“Cette politique va se traduire par de nouveaux drames, des suicides, a alerté Christophe Massé, représentant CGT de la Vienne. Dans les dix ans à venir, cela pourrait se traduire par la suppression de deux emplois sur trois dans la branche courrier”.

“La Poste fait face depuis plusieurs années à une mutation profonde de son environnement, marquée par une baisse continue du courrier, a réagi la direction dans un communiqué. Certains sites postaux des Hauts-de-Seine peuvent être concernés par un projet d’adaptation de leur organisation”.

“Ces projets sont systématiquement conduits dans le respect du dialogue social et sans aucun licenciement”, a assuré La Poste.

La Poste a annoncé un bénéfice net de 2,1 milliards d’euros en 2020.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Issy-les-Moulineaux – Paris: les facteurs ont manifesté
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi