Politique | Ile-de-France | 02/06
Réagir Par

La chasse aux procurations, figure imposée dans la campagne de juin 2021

La chasse aux procurations, figure imposée dans la campagne de juin 2021

Mobiliser son électorat, tel est l’enjeu clef des candidats aux prochaines élections départementales et régionales alors que l’abstention risque encore d’être la grande championne. Dans ce contexte, l’accumulation des procurations par chaque camp est stratégique et les candidats sont nombreux à y avoir dédié une page de leur site internet de campagne et des tracts mode d’emploi. Un petit retour en chiffres sur le poids des procurations dans la proportion des votants lors du second tour des municipales 2020 à Paris suffit à mesurer l’intérêt de cet effort.

Les données concernant le nombre de procurations par élection et par ville n’existe pas encore à ce jour en open data au niveau national (à suggérer peut-être pour les prochains scrutins?) mais certaines communes ont pris l’initiative de rendre publique cette information. C’est le cas de la ville de Paris qui a fourni les résultats des municipales 2020 par bureau en détaillant pour chacun le nombre des procurations.

Ces données d’une ville de 2,16 millions d’habitants permettent à la fois d’apprécier leur poids et les disparités d’un bureau à l’autre, entre celui de l’Institut de linguistique et phonétique de la rue des Bernardins, dans le cinquième arrondissement, dont 18,82% des votes émanaient de procuration, et ceux qui n’en ont compté que quelques unes. Trois bureaux n’en chiffrent aucune mais peut-être est-ce un problème de transmission des données.

Aux deuxième tour des municipales, plus de 10% des votes du 5ème arrondissement étaient issus de procurations

Au niveau de la ville, le taux moyen de procuration par rapport aux nombre de votes lors de ce deuxième tour de scrutin s’est élevé à 5,9% des votant, allant de plus de 10% dans le cinquième arrondissement à 4,3% dans le 13ème. A noter que le second tour des municipales 2020 a été le premier lors duquel chaque électeur a été autorisé à prendre deux procurations. Une mesure liée au contexte sanitaire qui a été renouvelée pour les scrutins régionaux et départementaux de 2021. Globalement, la proportion des procurations par rapport aux votes est plus importante dans les arrondissements du centre et de l’ouest.

Dans le cinquième arrondissement, 1 739 procurations ont ainsi contribué aux 16 774 votes de second tour, soit 10,37%. Un scrutin lors duquel 625 voix ont départagé les deux candidates de second tour, Florence Berthoud (8 457 voix) et Marie-Christine Lemardeley (7 832). Ce rapport entre la valeur absolue des procurations et l’écart des voix a bien sûr ses limites dans l’interprétation car on ne connaît pas l’origine de ces procurations : initiative individuelle ou collecte par les candidats, et dans ce dernier cas la proportion récoltée par telle ou telle équipe. Le vote par procurations a par ailleurs exactement la même légitimité que celui en présentiel. La mise en relation de ces deux valeurs vise simplement à montrer le poids que représente ce vote par délégation et son intérêt pour mobiliser l’électorat.

A noter que dans certaines villes, le poids des procurations a nourri des recours en justice comme par exemple à Nogent-sur-Marne où le candidat malheureux, battu à 100 voix près, a attaqué la légalité de quelques unes des 550 procurations de second tour. Lire notre article : L’élection municipale validée à Nogent-sur-Marne

Concernant le poids des procurations dans les votes à Paris lors du deuxième tour des dernières municipales, voir les deux cartes ci-dessous, par arrondissement et par bureau. Le 7ème n’y figure pas car la maire d’arrondissement, Rachida Dati, y a été élue dès le premier tour.

Survoler ou sélectionner les bureaux ou arrondissements pour faire apparaître les données détaillées.

Source des données : ville de Paris, infographie 94 Citoyens avec Tableau.com et OpenStreetMap

Procuration mode d’emploi

Un site du gouvernement, Maprocuration.gouv.fr, permet d’établir une demande de procuration en quelques clics, qui doit ensuite être validée en allant au commissariat ou à la gendarmerie (pas besoin de prendre rendez-vous à l’avance). Il est aussi possible de faire venir un agent chez soi ou dans son établissement en cas d’impossibilité de se déplacer. La procuration peut être établie jusqu’à la veille du scrutin mais il vaut mieux s’y prendre quelques jours à l’avance pour qu’elle soit bien enregistrée.

A noter qu’il est toujours possible d’aller voter, après avoir fait une procuration, à condition d’y aller avant la personne que l’on a déléguée.

A noter également que la personne que l’on délègue pour voter doit être inscrite sur les listes électorales de sa commune (l’arrondissement peut en revanche être différent). Voir aussi la page dédiée sur les conditions de procuration sur le site Service Public.

Pour rappel, les élections régionales et départementales se tiennent en même temps les 20 et 27 juin. Concernant l’Ile-de-France, les départementales ne concernent que les 7 départements de banlieue et non Paris, ville-département dont les instances ont été renouvelées lors des municipales. Les procurations sont valables pour les deux élections et peuvent être faites pour les deux tours.

Lire tous nos articles sur les départementales 2021 en Val-de-Marne

A lire aussi sur les départementales 2021 en Val-de-Marne

Val-de-Marne: une soirée d’euphorie à droite
Départementales : la droite prend le Val-de-Marne
2ème tour des départementales et régionales en Val-de-Marne: 27,04 % de participation à 17h
Départementales et régionales en Val-de-Marne: participation en hausse à 12h
Départementales Val-de-Marne 2ème tour: candidats et mode d’emploi
Départementales Val-de-Marne 2me tour: gauche unie face à la droite mais duels internes
Lire tous nos articles sur les départementales 2021 en Val-de-Marne Lire tous nos articles sur les régionales 2021 en Ile-de-France

A lire aussi sur les régionales 2021 en Ile-de-France

Réélue présidente d’Ile-de-France, Valérie Pécresse veut aller vite
Val-de-Marne: une soirée d’euphorie à droite
Régionales Ile-de-France: les 22 élus en Val-de-Marne
Régionales Ile-de-France: Valérie Pécresse réélue haut les voix
Départementales : la droite prend le Val-de-Marne
2ème tour des départementales et régionales en Val-de-Marne: 27,04 % de participation à 17h
Lire tous nos articles sur les régionales 2021 en Ile-de-France
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour La chasse aux procurations, figure imposée dans la campagne de juin 2021
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi