Santé | | 15/06
Réagir Par

Le CHI de Créteil teste la télé-échographie par robot

Le CHI de Créteil teste la télé-échographie par robot

Permettre des échographies à distance du patient à l’aide d’une sonde fictive, tel est l’enjeu de technologie testée depuis mi-février l’hôpital intercommunal de Créteil (Chic). Une innovation issue de la recherche spatiale.

La télé-médecine profite de la pandémie de Covid-19 pour s’imposer de plus en plus dans l’offre de soin des établissements de santé. Les hôpitaux Confluence, qui regroupent les centres hospitaliers intercommunaux de Créteil et de Villeneuve-Saint-Georges ont ainsi décidé de tester un robot de télé-échographie.

“Cette technologie est dans certains cas indispensable, notamment lorsque le patient est immobilisé, et peut être utilisée 24h/24 par un expert de garde. Elle permet également de toucher un bassin de population plus large, de répondre aux besoins des personnes isolées et d’éviter l’exposition du patient aux rayons X. Elle se révèle extrêmement utile dans la période de crise sanitaire actuelle, permettant de réaliser à distance cet examen essentiel, sans risquer une contamination au Covid-19. L’échographie thoracique constitue aussi un moyen simple et rapide de détecter des patients positifs au Covid-19”, motive le CHIC.

Développée par la PME Française AdEchoTech, la solution, baptisée Melody, a été co-financée par l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et soutenue par le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) dans le cadre du programme Business Application Space Solutions (BASS). Elle fait partie des solutions de santé à distance développée par l’ESA et du CNES, dont certaines ont été testées par Thomas Pesquet lors de sa première mission sur la Station Spatiale Internationale (ISS) en 2017.

Un essai clinique a été entamé mi-février et pour une durée estimée de 6 mois, sous la direction du professeur Ralph Epaud, chef du service de Pédiatrie et directeur du CRMRR (Centre de Référence pour les Maladies Respiratoires Rares) du Chic. A terme, les hôpitaux Confluence disposeront de cet outil qui pourra être utilisé aussi bien pour les adultes que pour les enfants, au service des patients du sud francilien.

Au Chic, c’est dans le service pédiatrie que le robot est actuellement testé. “A ce jour, les enfants ne bénéficient toujours pas des technologies d’échographie à distance. Certaines adaptations étant nécessaires pour que cette solution soit utilisée avec des enfants, un essai clinique réalisé chez l’enfant est donc une étape indispensable pour obtenir l’agrément des autorités compétentes”, motive le Chic. L’hôpital de Créteil accueille par ailleurs un Centre de Référence pour les Maladies Respiratoires Rares (CRMRR) pour lequel ce dispositif peut être utile.

L’essai clinique a démarré mi-février pour une durée de six mois. Le Professeur Ralph Epaud, chef du service de pédiatrie et directeur du CRMRR du Chic, en est le coordinateur. A terme, les hôpitaux Confluence envisagent de recourir à cette technologie pour les adultes comme les enfants.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Le CHI de Créteil teste la télé-échographie par robot
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi