Santé | Ile-de-France | 17/12/2021
Réagir Par

Le coronavirus flambe à nouveau en Ile-de-France

Le coronavirus flambe à nouveau en Ile-de-France © Stephan Wusowski
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page

La semaine du 6 décembre, le nombre de nouveaux cas positifs au covid-19 était très proche du pic de la 2ème vague. L’impact hospitalier reste nettement moindre que les précédentes vagues mais pèse suffisamment pour que le plan blanc ait été déclenché en Ile-de-France et dans d’autres régions.

Pour l’heure, le variant Delta constitue l’essentiel des contaminations selon Santé Publique France qui annonçait hier soir que le variant Omicron avait été détecté à ce jour sur 310 personnes en France.

Le taux d’incidence est de 520 pour 100 000 personnes en Ile-de-France

Le taux d’incidence sur 7 jours glissants est de 520 pour 100 000 personnes en Ile-de-France, toujours en progression, avec un taux de positivité de 6%. Il est même de 677 à Paris.

La Covid galope toujours à l’école

Selon le dernier bulletin de Santé Publique France, le nombre de nouveaux cas se stabilise toutefois chez les plus de 60 ans mais il augmente particulièrement chez les 6-10 ans. Le nombre d’élèves contaminés explose en effet à l’école. Dans ce contexte, la vaccination des 5-11 ans risquant une forme grave de la Covid a démarré le 15 décembre. Elle pourrait rapidement être étendue à tous les 5-11 ans. Au niveau national, le taux d’incidence le plus fort concerne les 30-39 ans, de l’ordre de 730 pour 100 000 hab sur une semaine, suivi des 0-19 ans, de l’ordre de 635 et des 40-49 ans, autour de 632. Parmi les scolaires, le taux d’incidence est particulièrement fort chez les 6-10ans, qui dépasse les 1000 la semaine du 6 décembre. Les vacances scolaires qui démarrent ce samedi devraient permettre de ralentir un peu cette progression.

Plus d’hospitalisations que lors de la 4ème vague mais moins que lors des 3 premières

En Ile-de-France, le nombre d’hospitalisations a fortement augmenté ces dernières semaines et le plan blanc a été réactivé la semaine dernière, obligeant à déprogrammer à nouveau des opérations et soins hors covid.

Pression sur l’hôpital

44% des lits de soins intensifs occupés par des patients Covid

En Ile-de-France, le taux d’occupation des lits en réanimation par des patients Covid continue de progresser, qui a atteint 44%, ce qui reste sans commune mesure avec les 3 premières vagues mais pèse sur l’organisation.

Une corrélation cas positifs/hospitalisations nettement plus faible

La pression hospitalière reste en revanche nettement plus faible par rapport au nombre de cas en raison du fort taux de personnes vaccinées qui majoritairement sont moins violemment affectées par le coronavirus.

Voir ci-dessous la progression du nombre de personnes hospitalisées (en vert) et en réanimation (en violet) en Ile-de-France, par rapport aux nombre de personnes nouvellement contaminées (en rouge) chaque semaine.

Evolution comparée en stock de patients présents à l’hôpital et non en nouveaux patients par semaine

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France : point d’étape sur la 3ème vague 2022
Île-de-France : l’ancien directeur de l’ARS nommé dircab à Matignon
Ile-de-France: moins d’IVG tardives ou sur mineures, montée en pratique des sages-femmes
Val-de-Marne: fin du passe vaccinal et des masques presque partout
Val-de-Marne : 8 des 19 centres de vaccination Covid vont fermer faute d’activité
Au-delà du Covid, les urgences à bout de souffle à l’hôpital Saint Camille de Bry-sur-Marne
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page
Aucun commentaire pour Le coronavirus flambe à nouveau en Ile-de-France
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi