Publicité
Publicité : Welcome94 - l'énergie d'entreprendre
Transports | | 21/09
Réagir Par

Le train de fret Rungis-Perpignan redémarre mi-octobre

Le train de fret Rungis-Perpignan redémarre mi-octobre © Dream79

Les fruits et légumes qui transitent entre le marché de gros Saint Charles de Perpignan et le MIN de Rungis vont bientôt reprendre le train, qui transitaient par la route depuis 2019, après l’arrêt du train de fret Perpignan-Rungis.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari ont annoncé lundi la réouverture en octobre de la ligne de fret ferroviaire Rungis-Perpignan, à l’occasion d’un déplacement à Limoges sur le plan de relance. Ceci dans le cadre du plan gouvernemental d’un milliard d’euros d’ici à 2024 pour le développement du fret ferroviaire. “On va présenter la loi de finances 2022 où l’on annoncera le prolongement d’un certain nombre d’aides pour le fret”, a ajouté Jean Castex, après l’annonce la semaine passée de la pérennisation d’une aide annuelle au fret ferroviaire de 170 millions d’euros.

“On a illustré ici le volet ferroviaire de ce plan de relance, qui est un volet extrêmement actif pour le fret, pour la réouverture des trains de nuit, pour la réouverture de petites lignes ou la sauvegarde de petites lignes et puis pour le désenclavement de métropoles comme Limoges”, a-t-il souligné.

Le gouvernement avait lancé en décembre un appel à manifestation d’intérêt pour la reprise –alors attendue pour l’été 2021– du “train des primeurs”, une liaison entre Perpignan et Rungis qui permet l’acheminement en wagons réfrigérés de fruits et légumes, à l’arrêt depuis l’été 2019. La liaison avait été suspendue faute de clients, malgré une forte mobilisation. La vétusté des wagons étant alors largement mise en cause.

9 000 camions par an

Cette ligne relie la plateforme Saint-Charles International de Perpignan, premier centre de commercialisation, de transports et logistique de fruits et légumes en Europe, au marché de Rungis (Val-de-Marne), présenté comme le plus grand marché de produits frais au monde. Elle représente “un trafic d’environ 9 000 camions par an”, selon le ministère.

Une solution de transport combiné (chargement de camions ou de caisses de camions sur les trains) avait été envisagée fin 2019 entre Perpignan et la plateforme multimodale de Valenton (Val-de-Marne), située à quelques kilomètres de Rungis, mais elle n’a pas été mise en oeuvre, notamment parce que les transporteurs ne trouvaient pas les horaires pratiques.

“L’annonce de la circulation du train Perpignan-Rungis le 18 octobre nous a été confirmée depuis plusieurs mois”, a relevé le secrétaire général de la CGT-Cheminots, Laurent Brun, auprès de l’AFP. Celui-ci critique néanmoins “la logique d’appels d’offres et de concurrence” considérée comme “un obstacle au développement du service public ferroviaire”.

Rail Logistics Europe lauréat de l’appel à projets

C’est la société Rail Logistics Europe (RLE) regroupant Fret SNCF et les autres filiales européennes de fret de la SNCF qui a été lauréate de l’appel à manifestation d’intérêt. Son offre combinera train des primeurs et transport de conteneurs sur l’autoroute ferroviaire empruntant l’axe Le Boulou-Gennevilliers, a-ton précisé au ministère des Transports. 

Le Perpignan-Rungis sera composé de 12 wagons et circulera de novembre à mi-juillet au rythme de cinq liaisons hebdomadaires, avec un départ de la préfecture des Pyrénées-Orientales à 16h30 pour une arrivée à Rungis programmée à 3h15. 

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Le train de fret Rungis-Perpignan redémarre mi-octobre
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi