Sport | Val-de-Marne | 13/10
Réagir Par

Le Val-de-Marne savoure ses médailles olympiques et prépare les prochaines

Le Val-de-Marne savoure ses médailles olympiques et prépare les prochaines

Avec 14 médailles dont la toute première récoltée par la France, le Val-de-Marne a cartonné lors des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Ce mardi soir, le Val-de-Marne leur a fait honneur avant d’accueillir la tournée des drapeaux qui resteront ensuite à Paris jusqu’aux prochains JO. Un temps festif pour ne pas bouder son plaisir avant de repartir à l’assaut des médailles en 2024.

Les sourires de Clarisse Abgegnenou, Luka Mkheidze, Amandine Buchard, Antoine Jesel, Nélia Barbosa, Romain Cannone, Marie Patouillet, Rayan Helal, Marie Jacquet, Brice Leverdez, Hélène Lefebvre, Aurel Manga, Mathilde Gros, Yvan Wouandji Kepmegni, Anaïs Michel, Ahmed Tidiane Diakite, Dora Tchakounte, Bernardin Kingue Matam et encore Valentin Belaud ont resplendi ce mardi dans la salle des fêtes de l’hôtel départemental. Certains ont remporté la médaille d’or, d’argent ou de bronze, d’autres se sont classés en dehors du podium mais tous ont tout donné aux JO cet été. Au total, ce-sont 26 sportifs val-de-marnais qui se sont envolés pour Tokyo, dont 5 pour les épreuves paralympiques.

Rappel des médailles du Val-de-Marne aux JOP de Tokyo
Jeux olympiques
Clarisse Agbégnénou : médaille d’or en judo (-63kg) + médaille d’or en équipe mixte
Amandine Buchard : médaille d’argent en judo (-52kg) + médaille d’or en équipe mixte
Romain Cannone : médaille d’or en épée, individuel homme (escrime)
Axel Clerget : médaille d’or en judo, en équipe mixte 
Donavan Grondin (en duo avec Benjamin Thomas) : médaille de bronze en cyclisme sur piste (course à l’américaine sur 50km en relai)
Rayan Helal (en équipe) : médaille de bronze en cyclisme sur piste (épreuve de vitesse)
Luka Mkheidze : médaille de bronze en judo (-60kg)
Sébastien Vigier (en équipe) : médaille de bronze en cyclisme sur piste (épreuve de vitesse)
Jeux paralympiques
Nélia Barbosa : médaille d’argent en para canoë kayak – 200m KL3
Antoine Jesel, Margot Boulet, Érika Sauzeau, Remy Taranto et Robin Lebarreau : médaille de bronze en para aviron (quatre barré mixte)
Marie Patouillet : médaille de bronze en para cylisme sur piste (poursuite C5) et médaille de bronze en para cyclisme sur route (course C4-5)

Depuis leur retour, les célébrations se sont succédé dans les clubs et les villes de chacun mais, ce mardi, c’est l’ensemble des champions, des clubs et de l’esprit sport en Val-de-Marne qui était fêté. “C’est la première fois que je vois cette salle aussi remplie”, s’est réjouie la préfète Sophie Thibault, arrivée en pleine montée de la troisième vague de Covid cet hiver.

1940 clubs, 264 000 licenciés, 6 fédérations nationales… Olivier Capitanio, président LR du conseil départemental, a rappelé le poids du sport dans le Val-de-Marne et promis que la collectivité resterait “un partenaire indéfectible du monde sportif”, un “engagement” qui “dépasse les clivages politiques.” Et de rappeler les initiatives mises en œuvre pour encourager la pratique sportive comme les subventions aux clubs (9,5 millions d’euros cette année pour 700 structures), l’emploi de 9 sportifs pour leur permettre de s’entraîner tout en étant serein sur le plan matériel, les parcs avec équipements sportifs, la participation aux constructions de gymnases, l’organisation des Jeux du Val-de-Marne qui attirent quelque 120 000 personnes par an… Ce mardi, c’est une bourse olympique qui a été octroyée à chaque sportif sous la forme d’un chèque de 2 000 euros. De son côté, la préfète a également rappelé les mesures financières prises par l’Etat pour accompagner les sportifs, se chiffrant également à plusieurs millions d’euros dans le département.

© CD
20 élèves de la section judo du collège Georges Brassens de Santeny étaient aussi présents ce mardi pour remettre les bouquets. Sur la photo , de gauche à droite : Pascal-Pierre Ponson-Sacquard, Clarisse Abgegnenou, un collégien de Santeny, Sophie Thibault, Olivier Capitanio

Un encouragement, qui, associé à la dynamique des grands clubs historiques comme la VGA Saint-Maur, le Red Star de Champigny, l’Us Ivry, l’US Créteil, l’Encou…. a contribué à la victoire, a abondé Pascal-Pierre Ponson-Sacquard, président du Comité départemental olympique et sportif  (Cdos) avant de se projeter en 2024, annonçant un séminaire de travail dès ce samedi pour réfléchir à 4 défis pour ces JOP 2024 : réunir sportifs handicapés et valides, valoriser le département sur le plan touristique, culturel et de la solidarité, rebondir sur le développement durable et doper les échanges avec le monde associatif et l’Education nationale. D’ores et déjà, un partenariat a été noué avec une maternelle à Créteil.

32 centres de préparation aux JO 2024 en Val-de-Marne

A trois ans de Paris 2024, le grand regret du département, bien sûr, est de ne pas accueillir d’épreuve olympique alors même qu’il a généreusement contribué au lot de médailles 2021. “Mais le Val-de-Marne ne restera pas au bord du chemin”, a enjoint Olivier Capitanio qui a annoncé ce mardi l’homologation d’un 32 ème centre de préparation aux jeux dans le département, La Briqueterie, à Vitry-sur-Seine, qui accueillera les entraînements de breakdance.

Dans le Val-de-Marne, les nouveaux champions sont déjà dans les starting-block à l’instar de Tiavo Randrianisa, taekwondoïste du Cosma Arcueil, qui fait partie des espoirs 2024 “Je n’ai pas pu me qualifier pour Tokyo en raison d’un problème au genou”, confie la jeune sportive de 21 ans, déjà championne de France et d’Europe. Depuis 2 ans, elle fait partie des neuf grands sportifs embauchés par le département en contrat d’insertion professionnelle.

La tournée des drapeaux, qui resteront ensuite à Paris jusqu’en 2024, est passée hier par le Val-de-Marne

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Le Val-de-Marne savoure ses médailles olympiques et prépare les prochaines
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi