Environnement | Val-de-Marne | 20/06
Réagir Par

Le Val-de-Marne violemment touché par les orages

Le Val-de-Marne violemment touché par les orages © Yannis Mokhtari
Centres de vaccination à Val-de-Marne : Voir la page

Un toit d’immeuble de 600 m2 arraché à Alfortville, des arbres déracinés sur différentes routes du département, des inondations… le Val-de-Marne et le Sud de la Seine-Saint-Denis ont été particulièrement frappés par les violents orages de ce samedi 19 juin.

“Le samedi 19 juin 2021 va entrer dans l’histoire de la commune comme la tempête de 1929”, commente Luc Carvounas, maire PS d’Alfortville, dans un message aux habitants. C’est effectivement dans cette commune, au 7 rue de Grenoble, que s’est produite la conséquence la plus impressionnante des très violents orages qui ont sévi ce samedi soir. Le toit d’un immeuble de quelque 600 m2 y a carrément été arraché! Une cinquantaine de pompiers ont été mobilisés sur place, indique la BSPP (Brigade des sapeurs pompiers). Deux habitants ont été blessés et transportés à l’hôpital. Le gymnase Lapierre a été réquisitionné pour accueillir les33 habitants sans toit mais ces derniers se sont finalement logés chez des proches.

Au sud de la ville, c’est quasiment une mini tornade qui a arraché des arbres et des branches. Ailleurs dans le département, les routes ont aussi gardé les traces des intempéries, notamment du côté de Choisy-le-Roi et Créteil. Sur l’A86, un témoin relate avoir vu des arbres endommager des voitures, avec des personnes dedans. Un arbre est également tombé sur les voies du TVM (photo ci-dessous) et les équipes des services techniques départementaux ont dû intervenir jusqu’au milieu de la nuit pour dégager les routes. Deux parcs départementaux sont restés fermés au public ce dimanche : celui de la Plaine des Bordes et celui du Morbras.

“Le trafic routier a été impacté par des chutes d’arbres et des routes inondées, notamment à Créteil-Pompadour, à Champigny-sur-Marne et à Boissy-Saint-Léger. Les réseaux de transports en communs ont été également touchés avec un trafic des bus réduit (des reports de terminus ont concerné près d’une trentaine de lignes de bus). Ce matin cinq lignes étaient encore perturbées, mais depuis 11h le réseau est revenu à la normale. Le tunnel de Boissy (RN19), fermé par précaution cette nuit, a pu rouvrir ce matin à 6h”, détaille la préfecture.

A Champigny-sur-Marne, c’est plutôt dans le quartier du Bois l’Abbé et aussi de Coeuilly que des arbres sont tombés sur des véhicules, tandis que d’autres quartiers ont connu des inondations spectaculaires, notamment sur le chemin du Pré-de-L’Etang où les chambres d’un pavillon se sont transformées en piscine (photo de une). “Il y a eu aussi des inondations dans les écoles et il a fallu intervenir pour repréparer des bureaux de vote”, témoigne le maire Laurent Jeanne. Une cinquantaine de rues se sont aussi retrouvées sans électricité.

Au total, la BSPP indique avoir reçu “360 appels liés aux orages, essentiellement dans le Val-de-Marne et le sud de la Seine-Saint-Denis”, précise le capitaine Lointier. Dans le Val-de-Marne, “78 interventions ont mobilisé 15 engins pompe et 150 pompiers”, indique la préfecture.

Les communes les plus touchées comme Alfortville ou Champigny-sur-Marne et le Département ont prévu de demander la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Le Val-de-Marne violemment touché par les orages
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi