Politique | Ile-de-France | 15/06
Réagir Par

Les élections départementales en Ile-de-France mode d’emploi

Les élections départementales en Ile-de-France mode d’emploi

Les élections départementales se tiendront les 20 et 27 juin, en même temps que les élections régionales. En Ile-de-France, seuls les départements de banlieue doivent renouveler leur conseil départemental. Le Conseil de Paris a déjà élu ses instances lors des municipales de 2020. Petit mode d’emploi pour s’y retrouver dans les compétences de cette assemblée, son fonctionnement, le type de scrutin et les candidats.

Pour rappel, le conseil départemental est une collectivité locale, un organe de décision décentralisée qui repose sur des élus locaux, à ne pas confondre avec la préfecture départementale qui est un échelon déconcentré de l’Etat dépendant du ministère de l’Intérieur.

Pour ne pas tout mélanger, lire : Ville, département, préfecture, métropole, région… qui décide quoi localement?

Les compétences du conseil départemental

Le conseil départemental est en charge de l’enfance (protection maternelle et infantile (PMI), adoption, soutien aux familles en difficulté financière), des politiques d’hébergement et d’insertion sociale des personnes handicapées, de l’accompagnement des personnes âgées (création et gestion de maisons de retraite, maintien à domicile), de la gestion matérielle des collèges et de leurs agents techniques (la partie pédagogique relève en revanche de l’Etat via les académies), de la voirie départementale.

Il est aussi en charge de verser la PCH, prestation compensatoire handicap, le RSA, revenu de solidarité active et l’APA, Allocation pour personne âgée.

Le conseil départemental a également une compétence culturelle partagée avec les municipalités et le conseil régional.

Elections du conseil départemental: 1 ou 2 tours

Un homme et une femme par canton

Le conseil départemental est géographiquement divisé en cantons. Les habitants élisent deux conseillers départementaux par canton. Les candidat se présentent aux électeurs sous forme de binôme homme-femme. Avant 2015, il y avait deux fois plus de cantons et on élisait un seul conseiller par canton. La réforme a obligé à présenter des binômes mixtes pour atteindre la parité dans les assemblées départementales.

Conditions pour se maintenir au second tour

Lors du premier tour, les électeurs ont le choix entre des binômes (ou plus précisément des quadrinômes car les candidats doivent prévoir des remplaçants qui siègeront à leur place s’ils démissionnent). Si un candidat obtient 50% des suffrages – et 25% des inscrits, il est élu dès le premier tour. Sinon, les deux arrivés en tête se départagent les voix lors du deuxième tour. Peuvent également se présenter au second tour les candidats qui ont recueilli 12,5% des votes des électeurs inscrits. Compte-tenu des hauts niveaux d’abstention, cela place toutefois la barre assez haut. Concrètement, cela veut dire que si le taux d’abstention est de 40%, il faut obtenir 20% des voix des votants, et si le taux d’abstention est de 50%, il faut en obtenir 25% 

Comment donner procuration ?

Un site du gouvernement, Maprocuration.gouv.fr, permet d’établir une demande de procuration en quelques clics, qui doit ensuite être validée en allant au commissariat ou à la gendarmerie (pas besoin de prendre rendez-vous à l’avance). Il est aussi possible de faire venir un agent chez soi ou dans son établissement en cas d’impossibilité de se déplacer. La procuration peut être établie jusqu’à la veille du scrutin mais il vaut mieux s’y prendre quelques jours à l’avance pour qu’elle soit bien enregistrée.

A noter qu’il est toujours possible d’aller voter, après avoir fait une procuration, à condition d’y aller avant la personne que l’on a déléguée.

A noter également que la personne que l’on délègue pour voter doit être inscrite sur les listes électorales de sa commune (l’arrondissement peut en revanche être différent). Voir aussi la page dédiée sur les conditions de procuration sur le site Service Public.

Lire aussi : La chasse aux procurations, figure imposée dans la campagne de juin 2021

Election de l’exécutif départemental

Une fois élus par les électeurs, les conseillers départementaux d’un même département élisent leur exécutif, c’est-à-dire le président ou la présidente et ses vice-présidents et vice-présidentes. Ce troisième tour se tient quelques jours après le deuxième tour.

155 Cantons en Ile-de-France

Au total 310 conseillers départementaux sont à élire dans les 7 départements de petite et grande couronne, dans 155 cantons répartis comme suit :

DépartementNombre de cantons
Hauts-de-Seine23
Val-de-Marne25
Seine-Saint-Denis21
Seine-et-Marne23
Essonne21
Yvelines21
Val d’Oise21
Total Ile-de-France155

Majorité sortante à droite

Sur les 155 cantons de la région, 110 ont des conseillers sortants de droite et 45 de gauche. Dans les Yvelines, la totalité des élus sortants sont à droite. Les deux départements dont la majorité est à gauche sont le Val-de-Marne et la Seine-Seine-Denis, à quelques cantons près.

La carte ci-dessous donne le détail des conseiller sortants et leur couleur politique. (gauche en rouge, droite en bleu)

Tous les candidats

Voir tous les candidats dans les Hauts-de-Seine

Voir tous les candidats en Val-de-Marne

Voir tous les candidats en Seine-Saint-Denis

Voir tous les candidats en Seine-et-Marne

Voir tous les candidats en Essonne

Voir tous les candidats dans les Yvelines

Voir tous les candidats en Val d’Oise

Lire tous nos articles sur les départementales 2021 en Val-de-Marne

A lire aussi sur les départementales 2021 en Val-de-Marne

Val-de-Marne: une soirée d’euphorie à droite
Départementales : la droite prend le Val-de-Marne
2ème tour des départementales et régionales en Val-de-Marne: 27,04 % de participation à 17h
Départementales et régionales en Val-de-Marne: participation en hausse à 12h
Départementales Val-de-Marne 2ème tour: candidats et mode d’emploi
Départementales Val-de-Marne 2me tour: gauche unie face à la droite mais duels internes
Lire tous nos articles sur les départementales 2021 en Val-de-Marne Lire tous nos articles sur les régionales 2021 en Ile-de-France

A lire aussi sur les régionales 2021 en Ile-de-France

Réélue présidente d’Ile-de-France, Valérie Pécresse veut aller vite
Val-de-Marne: une soirée d’euphorie à droite
Régionales Ile-de-France: les 22 élus en Val-de-Marne
Régionales Ile-de-France: Valérie Pécresse réélue haut les voix
Départementales : la droite prend le Val-de-Marne
2ème tour des départementales et régionales en Val-de-Marne: 27,04 % de participation à 17h
Lire tous nos articles sur les régionales 2021 en Ile-de-France
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Les élections départementales en Ile-de-France mode d’emploi
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi