Faits divers | | 08/12/2021
Réagir Par

Limeil-Brévannes : caméra brûlée et tags contre les juifs, la police et la maire

Limeil-Brévannes : caméra brûlée et tags contre les juifs, la police et la maire

Une série de tags orduriers ont été découverts ce mardi soir à Limeil-Brévannes. Ils visent à la fois la maire de la commune, Françoise Lecoufle, la communauté juive et la police et la brigade anticriminalité (Bac).

“Lundi vers midi, une société est venue pour installer des caméras de vidéosurveillance à la cité Seimaroise, accompagnés d’agents municipaux. Quatre jeunes sont venus les voir pour leur demander d’arrêter les travaux, menaçant de brûler les caméras”, explique une source policière. Mardi peu après 20 heures, les policiers ont été appelés pour un début d’incendie. Arrivés sur place, ils ont découvert le mat d’une caméra en feu ainsi que des poubelles. Une dizaine de personnes ont tiré des mortiers d’artifice sur les agents qui ont riposté avec des lanceurs de balles de défense (LBD). C’est lors des constatations, le long d’un bâtiment de la rue Pasteur qu’ils ont relevé les inscriptions injurieuses telle que “mort aux juifs” , “baise la bac” ou encore “la ville par le sang du maire”.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Limeil-Brévannes : caméra brûlée et tags contre les juifs, la police et la maire
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi