Manifestation | | 26/10
Réagir Par

Maisons-Alfort: la police évacue des grévistes sans papiers d’une agence d’intérim

Maisons-Alfort: la police évacue des grévistes sans papiers d’une agence d’intérim

Ce mardi 26 octobre, la CGT avait coordonné des actions de demande de régularisation de travailleurs sans papiers dans une douzaine de sites dde la région. A Maisons-Alfort, le piquet de grève a été installé dans une agence d’intérim avant évacuation par la police.

Deux piquets de grève étaient organisés en Val-de-Marne dans des agences d’intérim, chez Start People au Min de Rungis et Proman aux Julliottes, à Maisons-Alfort.

A Maisons-Alfort, les grévistes ont été évacués de l’agence d’intérim ce matin. Pour la CGT du Val-de-Marne qui accompagnait ces travailleurs sans papiers, cette évacuation est venue interrompre les négociations qui étaient en cours. “Cette intervention musclée et répressive va à l’encontre de l’état de droit. La CGT 94 dénonce avec énergie cette situation scandaleuse. Elle s’indigne et condamne le comportement de plusieurs maillons de la chaîne de commandement et en particulier, du préfet Lallement qui abuse de ses prérogatives, en petite couronne, pour s’immiscer dans une situation où le dialogue existait avec la direction de Proman. Par l’intervention musclée qu’il a décidée, il a cherché à torpiller délibérément le processus de construction des dossiers, via l’obtention des Cerfas. Ainsi, du fait d’une posture idéologique, le préfet de police de Paris, en lien direct avec le ministre de l’Intérieur Darmanin, a décidé d’empêcher le processus de régularisation des travailleurs sans papier et donc de favoriser le maintien de ceux-ci dans la surexploitation, au service de Proman, Suez, Sodexo, Véolia, Colas, DTM, Nicollin, GLS, DP Schenker”, estime le syndicat.

“L’intervention a été décidée parce qu’il y avait une manifestation sur la voie publique non déclarée. Ils ont également évacué l’agence sur réquisition de l’employeur”, indique une source policière.

Liste des autres piquets de grève :
Monoprix Belleville : 133, rue de Belleville, 75019 Paris – Métro Jourdain
Café Marly Louvre : 93, rue de Rivoli, 75001 Paris – Métro Palais Royal – Musée du Louvre
Manpower (Intérim) : 2, rue Parrot, 75012 Paris – Métro Gare de Lyon
Targett : 22, rue Berthollet, 75005 Paris – Métro Censier-Daubenton
Sépur : Lieu de rassemblement des grévistes face à l’hôtel de ville de Bobigny – Métro Bobigny Pablo Picasso
Planett Interim : 11, allée des Cascades, 93420 Villepinte – RER Parc des Expositions
GLS : 2, rue de la Tuillerie, 91700 Fleury-Mérogis – RER Grigny Centre
CRÉNEAU – MAN BTP : 5, rue Saint Vincent de Paul, 75010 Paris – Métro Gare du Nord
Start People : 12, rue du séminaire, 94150 Rungis – Tramway Porte de Thiais

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , , , , ,
2 commentaires pour Maisons-Alfort: la police évacue des grévistes sans papiers d’une agence d’intérim
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi