Commerce | | 26/03
Réagir Par

Nogent-sur-Marne: le maire retire son arrêté d’autorisation des commerces

Nogent-sur-Marne: le maire retire son arrêté d’autorisation des commerces

A Nogent-sur-Marne, l’ouverture des commerces que le maire avait autorisés par un arrêté municipal, jugé illégal par la préfecture, n’a pas bien tourné pour tout le monde.

En témoigne le témoignage de la commerçante d’un marchand de seconde main à Nogent-sur-Marne, qui a vu débarquer la police après avoir ouvert. “Nous vendons des livres, des bureaux, des frigos… ce sont pourtant des produits essentiels”, plaide la commerçante, qui ne comprend pas ce qu’il s’est passé.

Mise à jour le 7 avril: la commerçante a retiré son témoignage de sa page Facebook. La ville dément par ailleurs qu’aucune verbalisation n’ait été dressée.

Ce jeudi 25 mars, le maire, Jacques J-P Martin (LR), a pour sa part décidé de retirer son arrêté municipal en publiant un nouvel arrêté. “Décision intervenue suite à un échange apaisé et constructif avec Sophie Thibault, Préfète du Val-de-Marne”, annonce-t-il dans un communiqué.  “Elle m’a garanti son soutien à notre politique en faveur du commerce local dans le cadre du Plan de relance et qu’une attention particulière serait portée à la situation des commerçants nogentais dans les prochaines semaines“, ajoute l’édile.

La commerçante qui témoignait avoir été verbalisée, elle, a reçu de nombreux messages de soutien sur les réseaux sociaux. “Travailler en ayant “PEUR” de “TRAVAILLER”, c’est insupportable !!”, témoigne-t-elle dans un dernier post, indiquant le reconfinement de son magasin.

Voir le nouvel arrêté

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
7 commentaires pour Nogent-sur-Marne: le maire retire son arrêté d’autorisation des commerces
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi