Justice | | 14/01
Réagir Par

Nouvelle prison en Val-de-Marne: l’Etat confirme son intérêt pour Noiseau

Nouvelle prison en Val-de-Marne: l’Etat confirme son intérêt pour Noiseau
Centres de vaccination à Noiseau : Voir la page

Le ministère de la Justice a contacté la semaine dernière le maire de Noiseau, Yvan Femel, pour confirmer son souhait d’étudier l’ancien site de France Télécom afin d’accueillir une prison. Dans un communiqué, la municipalité rappelle sa ferme opposition à l’implantation d’une prison.

Selon la ville, le ministère a annoncé que des études techniques seraient prochainement menées afin de vérifier si le projet est réalisable, tout en précisant qu’aucune décision n’était prise à ce stade, aucune analyse de terrain n’ayant été menée.

En réaction, le maire de la ville, Yvan Femel (LR), farouchement opposé à l’implantation d’une prison, a convoqué un Conseil municipal extraordinaire pour débattre de cette situation et indiquer réaffirmer “sa ferme opposition” dans un communiqué.

L’élu a par ailleurs demandé une audience au préfet du Val-de-Marne, et prévoit de rencontrer le ministre de la Justice, appuyé par le président du territoire, Laurent Cathala. “A ce stade, je n’exclus aucune action pour contrer l’Etat. La période complique les choses, mais s’il faut renouveler les opérations que nous avions lancées en novembre 2018, c’est-à-dire manifestation sur site avec de très nombreux élus et les habitants, pétition, envois massifs de courriers aux services de l’Etat… je suis prêt !”, lâche le maire.

Le projet de prison concerne le site ex-France Télécom, où il est prévu de développer un projet d’agro-quartier.

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , , ,
5 commentaires pour Nouvelle prison en Val-de-Marne: l’Etat confirme son intérêt pour Noiseau
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi