Education | Val-de-Marne | 08/09
Réagir Par

Ouvertures et fermetures de classes en Val-de-Marne: l’académie ajuste sa copie

Ouvertures et fermetures de classes en Val-de-Marne: l’académie ajuste sa copie

Alors que la mobilisation se préparait déjà dans plusieurs écoles du Val-de-Marne, notamment à la maternelle Edouard Vaillant de Fontenay-sous-Bois où une pétition avait été lancée pour dénoncer des petites sections à 30 élèves, la direction académique a donné du leste ce mardi soir, à l’occasion du comité technique spécial départemental (CTSD), instance de concertation avec les personnels.

Dès le document préparatoire de cette réunion, une quarantaine d’ouvertures fermes étaient annoncées ainsi que la levée de plusieurs fermetures conditionnelles, tandis qu’une vingtaine de fermetures étaient confirmées et une trentaine d’ouvertures conditionnelles annulées. Lors de la réunion de ce mardi, une ouverture a également été obtenue dans les écoles maternelles Bled de Saint-Maur-des-Fossés, Le Cleach et Les Buttes à Créteil, ainsi que dans les élémentaires Hautes Bruyères à Villejuif et Anatole France (pour le dédoublement des CP-CE1) à Vitry-sur-Seine.

Parmi les mesures qui avaient été proposées au CTSD, l’école maternelle de Fontenay a obtenu une ouverture ferme. “On ne peut faire classe à 30 dans 30m2 en petite section”, motivait l’un des parents d’élèves, élu de la ville, Samuel Muller, ce lundi, déterminé à obtenir gain de cause rapidement pour ne pas chambouler l’organisation scolaire trop tard après la rentrée. “L’an dernier, nous nous sommes déjà battus contre une fermeture de classe”, ajoutait le parent. Banderole, pétition et lettre au recteur et à tous les élus avaient déjà été déployées ce lundi.

Outre Fontenay, des écoles ont aussi vu confirmer une ouverture de classe à Alfortville, Arcueil, Bry-sur-Marne, Cachan, Champigny-sur-Marne, Créteil, Ivry-sur-Seine, La Queue-en-Brie, Le Kremlin-Bicêtre, La Queue-en-BrieLe Plessis-Trévise, Noiseau, Saint-Mandé, Saint-Maur-des-Fossés, Thiais, Villejuif, Villeneuve-Saint-Georges et Vitry-sur-Seine.

“Il y a encore des situations problématiques”, prévient Yvers Greiner, délégué Snudi-Fo, qui regrette également les annonces de fermeture au moment de la rentrée. “A la maternelle Politzer de Champigny, ils ont appris la fermeture d’une classe le jour de la prérentrée”, pointe l’enseignant.

Vigilance sur l’accueil des élèves allophones

Le délégué syndical s’inquiète par ailleurs de la situation des UP2A, sections dédiées à l’accueil des élèves qui ne parlent pas le Français. “Il reste 7 équivalent temps plein d’UP2A en réserve alors qu’il y a des besoins. A Choisy-le-Roi par exemple, il y a déjà 10 élèves allophones et d’autres sont attendus, et ils n’ont pour l’instant qu’un remplaçant et non un poste à temps complet”, alerte-t-il.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Ouvertures et fermetures de classes en Val-de-Marne: l’académie ajuste sa copie
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi