Justice | Val-de-Marne | 19/05
Réagir Par

Paris Est Marne et Bois va muscler ses permanences d’accès au droit

Paris Est Marne et Bois va muscler ses permanences d’accès au droit © Fb

Assistance auprès des victimes de violences conjugales, des arnaques, service d’écrivain public,… le territoire Paris Est Marne et Bois vient de signer une convention de partenariat avec le centre départemental d’accès au droit pour amplifier son projet territorial de solidarité.

Territoire regroupant les 13 communes du nord-est du Val-de-Marne, Paris Est Marne et Bois (PEMB) a passé une convention de partenariat avec le conseil départemental de l’accès au droit (CDAD). A travers cette démarche, l’intercommunalité souhaite développer les actions de conseil juridique pour son demi millions d’administrés.

“Jusqu’à maintenant, l’établissement public territorial (EPT) qui est encore très jeune, s’est consacré à ses compétences strictement légales mais nous avons décidé ces derniers mois de nous saisir de la thématique de l’accès au droit. Nous ne partions pas de zéro parce que des services et des dispositifs existaient déjà dans certaines communes. Nous comptons amplifier tout cela en nous liant au CDAD”, explique le président du PEMB, Olivier Capitanio. “Un diagnostic mené pour analyser les besoins sociaux de notre territoire nous a permis de fixer des priorités, à savoir la lutte contre les violences faites aux femmes ainsi que la lutte contre la fracture numérique pour l’accès aux droit. Nous souhaitions bénéficier de l’expertise du CDAD pour permettre à notre réseau d’acteurs de monter en compétence et de créer de l’émulation”, ajoute Igor Semo, vice-président du territoire en charge de l’administration générale, du droits des femmes et numérique.

Aux permanences de professionnels du droit déjà ouvertes dans des structures présentes sur le territoire, à vocation généraliste, d’ajouteront des interventions d’acteurs de la lutte contre les violences envers les femmes, de défenseurs du droit de la consommation pour lutter contre les arnaques, de spécialistes du droit des seniors ou des personnes handicapées ou encore d’écrivains publics.

Eric Bienko vel Bieneke, qui président à la fois le tribunal judiciaire de Créteil, et le centre départemental d’accès au droit, a salué ce partenariat. “Grâce à mes passages dans d’autres juridictions en France, j’ai constaté à mon arrivée ici que nous avions l’un des CDAD les plus dynamiques de France avec un budget conséquent (environ 400 000 euros) et un solide réseau d’intervenants. Cela dit, il y a encore beaucoup à faire pour gagner en visibilité auprès de la population en nous appuyant davantage sur les collectivités”. La secrétaire générale du CDAD 94, Aurélie Crépin, prépare la parution prochaine d’un guide à destination du grand public. “Nous avons répertorié toutes les permanences juridiques en lien avec les communes que nous avons labellisées. Une nouvelle version de notre site internet est également prévue”.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Paris Est Marne et Bois va muscler ses permanences d’accès au droit
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi