Politique locale | | 01/04
Réagir Par

PCF: Pierre Bell-Lloch a purgé sa peine pour la prise de Vitry-sur-Seine

PCF: Pierre Bell-Lloch a purgé sa peine pour la prise de Vitry-sur-Seine

Depuis lundi, Pierre Bell-Lloch peut à nouveau siéger au sein du conseil national du parti communiste français, a rappelé l’élu ce mercredi, en conférence de presse. Il avait été suspendu du PCF pour 6 mois fin septembre, après s’être fait élire maire de Vitry-sur-Seine lors du conseil d’installation, à la place de sa tête liste, l’ancien édile Jean-Claude Kennedy.

Le secrétaire général Fabien Roussel ainsi que le secrétaire fédéral Fabien Guillaud-Bataille, avaient saisi l’organe de règlement des différends du parti qui avait décidé de suspendre Pierre Bell-Lloch, ainsi que Fabienne Lefebvre.

Le maire de Vitry-sur-Seine considère cependant qu’on lui fait toujours payer sa trahison, notamment à l’occasion des élections départementales. “J’ai proposé des binômes avec d’autres représentants de partis de gauche dans les cantons de Vitry-sur-Seine à la seule condition qu’ils siègent dans ma majorité. Or, les cantons de Vitry sont hors accords, tant au PCF 94 qu’à EELV 94, tout cela parce que l’on veut nous punir”, déplore-t-il. (lire à ce sujet : Départementales Val-de-Marne: accord à gauche de plus en plus compromis)

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour PCF: Pierre Bell-Lloch a purgé sa peine pour la prise de Vitry-sur-Seine
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi