Santé | Paris | 08/10
Réagir Par

Piratage informatique des Hôpitaux de Paris (AP-HP): un homme interpellé

Piratage informatique des Hôpitaux de Paris (AP-HP): un homme interpellé © Darwin Laganzon

Un homme a été interpellé dans l’enquête sur le piratage, pendant l’été, du système informatique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) au cours duquel ont été dérobées les données de santé d’environ 1,4 million de personnes, a-t-on appris vendredi de source policière.

Le suspect a été arrêté mercredi par les enquêteurs de la Brigade de lutte contre la cybercriminalité (BL2C) de la police judiciaire parisienne, a-t-on précisé de même source, confirmant une information du JDD.

L’AP-HP avait révélé mi-septembre le vol de ces données de personnes qui avaient effectué “presque exclusivement” un test de dépistage du Covid-19 en Ile-de-France mi-2020.

Ce n’est pas le fichier national des tests de dépistage (SI-DEP) qui avait été piraté, selon l’AP-HP, mais “un service sécurisé de partage de fichiers”.

Il était utilisé “de manière très ponctuelle en septembre 2020” pour transmettre à l’Assurance maladie et aux agences régionales de santé (ARS) des informations “utiles au contact tracing”.

Les données dérobées incluaient “l’identité, le numéro de sécurité sociale et les coordonnées des personnes testées”, ainsi que “l’identité et les coordonnées des professionnels de santé les prenant en charge, les caractéristiques et le résultat du test réalisé”, mais ne contenaient “aucune autre donnée médicale”.

L’AP-HP avait porté plainte auprès du procureur de Paris et la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) avait ouvert une enquête.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags AP-HP, Assurance maladie, , Informatique, , Sécurité sociale
Aucun commentaire pour Piratage informatique des Hôpitaux de Paris (AP-HP): un homme interpellé
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi