Politique | | 06/04
Réagir Par

Plateau briard: Pierre-Jean Gravelle prend sa retraite politique

Plateau briard: Pierre-Jean Gravelle prend sa retraite politique

Après vingt-ans de fonctions électives, Pierre-Jean Gravelle, conseiller départemental sortant du canton du Plateau Briard et ancien maire de Villecresnes, prend sa retraite politique.

Maire de Villecresnes de 2003 à 2008, élu du canton éponyme de 2001 à 2015 puis conseiller départemental en binôme avec Karine Bastier pour le canton du Plateau Briard, l’élu ne briguera pas de nouveau mandat. “J’ai toujours dit que l’on ne pouvait pas être élu à vie et à l’approche de mes 70 ans [qu’il fêtera mi-juin], j’ai fait savoir dès ce printemps à mes collègues que j’arrêterai, de façon à ce qu’ils puissent me trouver un remplaçant”, explique-t-il.

Fils de Pierre Gravelle, lui-même maire et conseiller général du canton de Villecresnes, il se revendique d’une droite modérée, giscardienne. Après avoir été encarté au parti Démocratie libérale d’Alain Madelin, il a ensuite suivi le mouvement d’union avec la création de l’UMP et était jusqu’à maintenant adhérent de LR.

Un conseiller d’opposition reconnaissant

Avec ses 8 communes semi-urbaines plantées autour du massif forestier de la forêt de Notre-Dame et sa faible densité de population, le canton du Plateau Briard se distingue du reste du département et, bien qu’élu dans l’opposition, Pierre-Jean Gravelle salue les projets qui y ont pu être réalisés au cours de ces deux dernières décennies. “Jusqu’à récemment, nous étions les parents pauvres de la connexion internet avec l’ADSL bridée à 512k. J’ai titillé le département pour le déploiement de la fibre en 2003-04. Le département a compris l’enjeu et a fait une délégation de service public. Il y a encore des petits problèmes à gérer mais c’est presque achevé. Autre point intéressant, nous avons réussi à supprimer la double redevance d’assainissement que nous payons à la fois au département et au Syage. Je retiens également la coulée verte Tégéval qui sera terminée d’ici un an et demi – deux ans et qui est une belle réalisation. Enfin, je salue également les remises à niveau des collège de Santeny, Villecresnes et la livraison du collège provisoire de Mandres-les-Roses”, loue l’élu qui regrette en revanche l’abandon d’un projet de déviation du trafic routier de Villecresnes avec la création d’une voie de transit qui aurait permis de désengorger la ville des véhicules ralliant la RD19 et la Seine-et-Marne.

Le mandat de maire : “le plus beau, mais le plus chronophage”

Malgré ses vingt années au département, c’est de ses cinq ans à la tête de la mairie de Villecresnes dont Pierre-Jean Gravelle est le plus fier. “La relation avec la population est plus grande, on est en première ligne. La contrepartie c’est que c’est chronophage, que l’on ne vit plus. Et encore, à l’époque il n’y avait pas encore la métropole et le territoire. Conseiller départemental, en particulier dans l’opposition, c’est moins exposé”, confie-t-il.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Plateau briard: Pierre-Jean Gravelle prend sa retraite politique
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi