Environnement | Paris | 17/09
Réagir Par

Pollution: Paris et Airparif s’attaquent aux particules ultrafines avec Bloomberg

Pollution: Paris et Airparif s’attaquent aux particules ultrafines avec Bloomberg © shocky

Dans un nouveau partenariat avec la fondation du milliardaire américain Michael Bloomberg, la mairie de Paris et Airparif, l’observatoire de la qualité de l’air en Ile-de-France, lancent un programme de mesure des particules ultrafines (PUF) encore mal connues.

L’étude menée dans la capitale “permettra d’aller beaucoup plus loin dans les travaux existants de compréhension des caractéristiques et des sources de ces polluants émergents”, que leur taille infime rend difficiles à détecter, a expliqué la mairie vendredi dans un communiqué.

Elle intervient alors que l’OMS doit prochainement émettre des recommandations sur les particules ultrafines, encore peu réglementées. Or, “selon les études médicales récentes, ces molécules ont un impact important sur la santé, du fait de leur capacité à franchir les barrières des tissus et à pénétrer dans l’organisme”, souligne la mairie.

Cette étude, réalisée avec des spectromètres granulomètres à mobilité électrique (SMPS), des appareils capables de mesurer les particules comprises entre deux et 800 nanomètres, sera fondée sur des mesures réalisées dans quatre endroits de la capitale, dont les Halles en plein centre, les Grands Boulevards et le périphérique, pendant cinq mois, au printemps 2022.

La capitale a financé trois appareils de ce type pour doter Airparif, également aidé par la région Ile-de-France.

Ce nouveau partenariat entre Bloomberg Philantropies et la ville de Paris, qui comprend également une campagne de sensibilisation des Parisiens à la qualité de l’air en ville, est doté d’une enveloppe d’environ 1 million d’euros, principalement financée par la fondation, indique une source de la mairie à l’AFP.

Michael Bloomberg, 20e fortune mondiale selon Forbes, avec 59 milliards de dollars (50 millions d’euros), est l’ancien maire de New York et a été candidat aux primaires démocrates lors de l’élection présidentielle de 2020. En février dernier, il a été reconduit en envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’ambition et les solutions en faveur du climat.

En juin 2019, sa fondation et la Ville de Paris avaient lancé un premier partenariat centré sur la mise en place de capteurs au sein d’écoles, afin de mesurer l’exposition des enfants à la pollution de l’air. 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Pollution: Paris et Airparif s’attaquent aux particules ultrafines avec Bloomberg
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi