Education | Ile-de-France | 01/09
Réagir Par

Rentrée 2021 dans les lycées d’Ile-de-France: quoi de neuf

Rentrée 2021 dans les lycées d’Ile-de-France: quoi de neuf © Charles Henry
Centres de vaccination à Ile-de-France : Voir la page

Ouverture de deux nouveaux lycées à Palaiseau (91) et Pierrefitte-sur-Seine (93), distribution d’ordinateurs, réduction à 50 centimes du repas à la la cantine pour les élèves plus modestes, référent harcèlement, aide au devoirs par des retraités… La présidente du Conseil régional, Valérie Pécresse (Libres) a déroulé le plan de rentrée des lycées ce mardi 31 août, à l’occasion d’une conférence de presse.

Point clé des annonces de l’exécutif francilien : la poursuite du ̎plan d’urgence pour les lycées franciliens ̎ voté en 2017. Révisé à la hausse de 900 millions d’euros en février, il s’élève à 6 milliards d’euros pour l’ensemble de la décennie 2017-2027. ̎C’est du jamais vu ̎, se félicite James Chéron, le nouveau vice-président chargé des lycées – qui succède à Marie-Carole Ciuntu à ce portefeuille.

Ce plan pluriannuel révisé veut répondre à un double objectif: d’une part rénover un tiers des 461 établissements de la région considérés comme vétustes, d’autre part anticiper la hausse des effectifs des jeunes en âge d’aller au lycée, qui devraient passer de 30 000 à 40 000 d’ici 2030 selon une étude de l’Institut Paris Région ayant servi à l’élaboration du plan d’urgence.

Dans les faits, le conseil régional prévoit de lancer 20 nouvelles opérations de rénovation patrimoniale et de créer 30 600 places supplémentaires d’ici 2027, soit 9 000 de plus que prévu en 2017. Dès cette rentrée, deux nouveaux établissements ouvriront leurs portes. Le premier, à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) accueillera cette année une dizaine de classes de seconde et montera progressivement en charge jusqu’ en 2024, date à laquelle 1 200 élèves y feront leur rentrée. Le second, à Palaiseau (Essonne) disposera d’une capacité de de 1 400 places. Coûts respectifs de ces opérations: 38,7 millions et 47,3 millions d’euros.

Nouveau lycée de Pierrefitte-sur-Seine (agence Patriarche)

Trois nouveaux plans d’investissement spécifiques sont par ailleurs prévus pour la rénovation des espaces de restauration, des équipements sportifs et des centres de la documentation et d’information (CDI). L’idée est de ̎phaser ̎ les chantiers pour ̎ne pas faire tout d’un coup ̎ précise Marie-Carole Ciuntu, vice-présidente en charge de l’administration. Ces plans s’appuient sur le modèle de celui mené pour la rénovation des sanitaires de 125 lycées franciliens, dans le cadre duquel 57 opérations doivent encore être livrées d’ici la fin de l’année.

Au total, 13 chantiers devraient être achevés d’ici la fin de l’année, comme l’extension du lycée Pauline-Roland à Chevilly-Larue (400 places) dans le Val-de-Marne ou la restructuration du lycée Feyder à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), emblématique de la vétusté de certains établissements franciliens.

Les autres annonces pour les lycéens

Numérique

  • Distribution de 135 000 ordinateurs à tous les élèves de seconde.
  • Elargissement aux élèves de terminale pro, en 2ème année de CAP (certificat d’aptitude professionnelle) et en BMA (brevet des métiers d’art) de manuels scolaires numériques.
  • Connexion au très haut débit et au wifi dès l’automne de tous les lycées.
  • Création d’un centre de service numérique régional et mise en place d’un numéro vert.
  • Nouveaux contenus en ligne: Edumédia pour l’apprentissage des sciences et des mathématiques et Adaptiv’langues pour la maitrise du français.
  • Le mandarin fait son entrée sur l’application des langues étrangères QIOZ.

Vie scolaire

  • Réduction à 50 centimes le coût du repas à la cantine pour les foyer les plus modestes
  • Expérimentation d’un dispositif d’aide aux devoirs encadrés par des enseignants retraités dans une vingtaine de lycées volontaires.
  • Généralisation des distributeurs de serviettes et de tampons périodiques gratuits biologiques et sans perturbateurs endocriniens
  • Création d’un référent harcèlement dans chaque lycée en concertation avec les autorités académiques
  • Brigades régionales de sécurité (BRS) renforcées: lancement du recrutement des agents de cinq nouvelles unités en plus des déjà existantes.
  • Concernant le personnel d’accueil, de maintenance, d’entretien et de restauration, Marie-Carole Ciuntu a précisé que les chefs établissements pourront à nouveau recourir à une agence d’intérim pour pallier les absences d’agents régionaux. Depuis la rentrée 2020, plus 2 500 intérimaires ont en effet été sollicités, en plus du recrutement de 500 agents contractuels, pour remplacer ceux affectés par la crise sanitaire.

Lycées privés sous contrat

  • Mise en place d’une aide de 138 euro pour l’année scolaire 2021-2022 pour les élèves boursiers de première année de CAP, bac techno, bac pro des formations dites « de production » et de certaines formations dites « de services » et, les élèves boursiers de première année de BTS et des diplômes assimilés.
  • Aide à la demi-pension
  • Gratuité de l’équipement individuel en tablettes ou ordinateur pour les élèves en voie professionnelle et une partie des élèves de seconde sur critères sociaux.

Capteurs de CO2 et purificateur d’air

En matière de gestion de la crise sanitaire, le contrôle de la qualité de l’air fait débat depuis que le haut conseil de la santé publique a recommandé l’usage de capteurs de CO2 cet été. Le dispositif est particulièrement utile dans les salles mal ventilées – voire parfois pas du tout. Valérie Pécresse a assuré que si l’ensemble des cantines des lycées publics sont déjà équipés de tels capteurs, l’effort allait se poursuivre dans tous les lieux en intérieur dédiés à l’éducation physique et sportive (EPS) et dans les salles des professeurs.

Le conseil régional est également prêt à mettre la main au porte-monnaie pour aider les lycées à se doter de purificateurs d’air: ̎le principe est simple: ils [les chefs d’établissement] commandent, on paye ̎, a expliqué sa présidente. Plus de 200 établissements auraient déjà commandé plus de 1 000 purificateurs d’air. La patronne de la région a en outre annoncé qu’une aide de 20 000 euros ̎sera disponible tout l’automne ̎ pour les municipalités qui souhaitent équiper leurs écoles et leurs crèches en purificateurs d’air.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Rentrée 2021 dans les lycées d’Ile-de-France: quoi de neuf
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi