Société | | 13/03
Réagir Par

Rivalités entre quartiers à Créteil: 5 ados en examen pour avoir violemment endurci des plus jeunes

Rivalités entre quartiers à Créteil: 5 ados en examen pour avoir violemment endurci des plus jeunes

Cinq adolescents de Créteil l’Echat ont été mis en examen ce samedi, soupçonnés d’avoir tiré au Taser et au plomb sur des garçons de 12 ans pour les punir de s’être faits humilier par une bande rivale de Créteil Bleuets.

Une information judiciaire a été ouverte notamment pour “tentative de meurtre” et “violences aggravées”, a précisé le parquet de Créteil.

Selon une source proche de l’enquête, les faits reprochés découlent d’une rivalité entre bandes de jeunes, mais concernent des mineurs d’un même quartier. “Au sein d’une même bande, les plus grands ont trouvé que les plus jeunes n’avaient pas été assez forts” face à un quartier rival, et ont “décidé d’endurcir les plus jeunes par la violence”, a expliqué cette source.

L’histoire débute par une première volonté d'”humiliation”. Fin février, des jeunes du quartier des Bleuets poussent des garçons de 12 ans, qui habitent dans le quartier “rival” de l’Echat, à “baisser leur pantalon” et à “chanter des insultes” sur leur propre quartier. Filmée, leur “humiliation” est diffusée sur le réseau social Snapchat.

En réaction, des adolescents du quartier de l’Echat auraient décidé “d’endurcir de manière violente” ces garçons de 12 ans, les jugeant “pas suffisamment forts face aux Bleuets”. Ils leur auraient alors fait faire des pompes, se déshabiller, les auraient blessés par des tirs de Taser et pistolet à plomb, selon la source proche de l’enquête. Le tout une nouvelle fois filmé.

L’enquête, confiée à la Sûreté territoriale du Val-de-Marne, fait suite “à la plainte d’un des deux enfants traumatisés”, selon l’hebdomadaire Le Point qui a révélé les interpellations, ce qu’a confirmé le parquet.

Selon une source policière, ces deux enfants subissent “encore des pressions” de la part des autres adolescents de leur quartier. “L’un d’eux a même dû déménager en province en urgence”, a indiqué cette source.

Sur les cinq adolescents présentés à la justice samedi et pas “spécialement” connus des services de police, quatre ont 16 ans, un a 17 ans. Pour trois d’entre eux, le parquet a requis un mandat de dépôt.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Rivalités entre quartiers à Créteil: 5 ados en examen pour avoir violemment endurci des plus jeunes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi