Faits divers | | 27/04
Réagir Par

Rungis : dix véhicules de police épaves couverts de peinture et graffitis

Rungis : dix véhicules de police épaves couverts de peinture et graffitis

Dans la nuit de dimanche à lundi, des personnes se sont introduites dans un parking appartenant à la préfecture de police de Paris sur la commune de Rungis pour customiser à leur façon plusieurs véhicules administratifs.

Ces véhicules, bons pour la casse, ont été recouverts de peintures et de graffitis. Par endroit, la sérigraphie “police” a été barrée à la bombe rouge. Une tête de cochon a aussi été taguée sur l’un des fourgons.

Des constatations ont permis d’identifier les trous dans la clôture par lesquels les auteurs se sont introduits dans ce parking privé où sont stationnés de nombreux véhicules utilisés pour les besoins de la police nationale dans l’agglomération parisienne.

Le syndicat de police Alliance 94 a dénoncé le symbole de “l’autorité bafouée qui s’exprime dans un contexte de haine anti-flic quotidien qui se banalise”.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , parking, , préfecture de police de paris,
Aucun commentaire pour Rungis : dix véhicules de police épaves couverts de peinture et graffitis
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi